Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Nazaire : six personnes condamnées pour une quarantaine de cambriolages

mercredi 29 mars 2017 à 14:43 Par Boris Hallier, France Bleu Loire Océan

De novembre 2015 à janvier 2016, une quarantaine de maisons avaient été cambriolées en Loire-Atlantique, en Vendée et dans le Morbihan. Cinq hommes et une femme ont été condamnés, ce mardi, par le tribunal de Saint-Nazaire lors d'une audience à laquelle ont assisté la plupart des victimes.

Illustration
Illustration © Maxppp - SEBASTIEN LAPEYRERE

Saint-Nazaire, France

Christine, de Notre-Dame-de-Monts, fait partie de ces nombreuses victimes venues assister à l'audience, ce mardi, au tribunal de Saint-Nazaire. "Ce cambriolage m'a traumatisée. Pendant deux semaines, je n'ai pas pu rentrer chez moi. Ma fille m'a hébergée. J'ai ensuite installé une alarme", raconte-t-elle.

Les regrets des prévenus

Ce préjudice moral, plusieurs victimes en ont fait part directement aux six prévenus jugés par le tribunal. Certains ont exprimé des regrets.

Parmi-eux, un jeune couple, 22 et 27 ans, parents de deux enfants. S'ils ont participé aux cambriolages, entreposé et revendu des objets, c'était pour pouvoir nourrir leur fille, assurent-ils.

Christine et Andrée, de Notre-Dame-de-Monts et Prinquiau sont venues s'adresser directement aux prévenus lors de l'audience. Écoutez leur témoignage :

Trois ans de prison ferme pour les deux principaux prévenus

En plus du préjudice moral, plusieurs victimes ont fait la liste des biens dérobés : bijoux, ordinateurs, argent liquide... L'ensemble des préjudices s'élève à plus de 20.000 euros.

Âgés de 20 et 22 ans, les deux principaux prévenus, qui ont entraîné leurs complices dans cette série de cambriolages, avaient été placés en détention provisoire. Ils écopent d'une peine de 3 ans de prison ferme dont 6 et 4 mois avec sursis.

Les quatre autres ont écopé de peines de prison avec sursis.