Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Saint-Nazaire : trois salariés détachés soupçonnés de nombreux vols aux chantiers navals

-
Par , France Bleu Loire Océan

Trois salariés détachés des Chantiers de l'Atlantique ont été interpellés ce jeudi à Pornichet. De nationalité roumaine, salariés d'une entreprise italienne sous-traitante, ils sont soupçonnés d'être à l'origine de multiples vols de matériel comme des postes à souder.

De nationalité roumaine, les 3 suspects travaillaient pour une entreprise italienne
De nationalité roumaine, les 3 suspects travaillaient pour une entreprise italienne © Radio France - Anne Patinec

Saint-Nazaire, France

Ces derniers mois, de très nombreux vols de matériel, comme des postes à souder ont été constatés sur le site des Chantiers de l'Atlantique. Si la disparition d'outils est régulière sur le site industriel, cette fois la proportion était plus importante, par dizaines. Une enquête a été ouverte. Et ce jeudi matin,les policiers de Saint-Nazaire ont interpellé trois hommes de nationalité roumaine dans un hôtel de Pornichet où ils résidaient.

Une centaine d'appareils portatifs saisis

Agés d'une trentaine d'années, les trois voleurs-présumés sont salariés d'une entreprise italienne d'agencement, sous-traitante des Chantiers de l'Atlantique. Lors de la perquisition dans leur lieu de résidence, une centaine d'appareils portatifs ont été saisis. Ils étaient visiblement destinés à la Roumanie. Les trois hommes ont été placés en garde à vue au commissariat de Saint-Nazaire. Les enquêteurs doivent à présent identifier les victimes et recueillir les dépôts de plainte. En plus des Chantiers, plusieurs sociétés sous-traitantes pourraient être concernées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu