Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Nazaire : un couple jugé car leur bébé avait avalé un morceau de cannabis

mardi 12 mars 2019 à 20:00 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan

Un couple de Guérande jugé ce mardi par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire pour mise en danger parce que son fils âgé de un an avait avalé un morceau de cannabis. Les faits se sont produits l'été dernier. L'enfant avait été conduit à l'hôpital. Ils ont été condamnés à une amende.

Les parents ont été condamnés à une amende de 500 euros dont 300 avec sursis
Les parents ont été condamnés à une amende de 500 euros dont 300 avec sursis © Radio France - Anne Patinec

Saint-Nazaire, France

Ce jour d'août 2018, au réveil de la sieste, la mère constate un comportement anormal de son fils âgé de un an. Il fonctionne au ralenti, son regard est hagard. Très vite elle comprend que la chose marron avec laquelle il jouait en fin de matinée sur le balcon n'était pas de la terre mais un morceau de cannabis; le couple reconnaît qu'il fume des joints régulièrement. 

Ils refusent de laisser leur fils à l'hôpital

La jeune femme accompagne son fils apathique à l'hôpital de Saint-Nazaire; les analyses d'urine confirment la présence de drogue. Le personnel veut garder l'enfant en observation. Mais les parents refusent. Ils doivent partir travailler et ne veulent pas laisser leur bébé seul avec des aide-soignantes qu'ils estiment incompétentes ; "j'avais peur qu'on ne s'occupe pas correctement de lui, ils laissaient les bébés pleurer "raconte  la jeune femme. Avec son conjoint, ils signent une décharge et prennent leur enfant pour l'amener à sa grand-mère. "Mais vous n'êtes pas médecin!" lui rétorque la présidente du tribunal " qu'auriez-vous fait si son coeur avait flanché? Pourquoi ne pas avoir prévenu votre employeur que vous ne pouviez venir travailler?"Finalement, ce sont les gendarmes qui récupèrent le petit garçon à Guérande pour le ramener à la cité sanitaire car il existe un risque de convulsions et de décès. 

Devant le tribunal, les jeunes parents, mal à l'aise et peu loquaces, expliquent avoir paniqué; ils ajoutent que depuis ce jour-là, ils ont totalement arrêté de fumer du cannabis. Ils sont condamnés à une amende de 500 euros dont 300 avec sursis et à  100 euros de dommages et intérêts à l'association "Prévenir et Réparer".