Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Nazaire : un enseignant mis en examen et incarcéré pour viol et corruption de mineur

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Un professeur du lycée Notre-Dame-d'Espérance de Saint-Nazaire est mis en examen et incarcéré pour viol et corruption de mineur. Il a été arrêté jeudi dernier. Une cellule psychologique est activée dans l'établissement.

Le lycée Notre-Dame-d'Espérance à Saint-Nazaire
Le lycée Notre-Dame-d'Espérance à Saint-Nazaire - Capture d'écran Google maps

Saint-Nazaire, France

Le lycée Notre-Dame-d'Espérance de Saint-Nazaire est sous le choc. Un enseignant de sciences économiques et sociales de l'établissement a été arrêté jeudi dernier puis mis en examen pour des atteintes sexuelles envers des mineurs. Il est en détention provisoire.

Les deux victimes ne sont pas des élèves du lycée

Il est soupçonné de viol sur un garçon de moins de 15 ans et d'en avoir rencontré un autre un peu plus âgé sur internet avant de le voir en vrai et de lui avoir fait des propositions à caractère sexuel. Il est donc aussi poursuivit pour corruption de mineur. Sur son ordinateur, les enquêteurs ont aussi découvert des images pornographiques de mineurs. Les deux victimes ne sont pas des élèves du lycée.

Beaucoup d'enseignants et de jeunes ont besoin de parler

La direction diocésaine de l'enseignement catholique a informé les autres enseignants et les parents d'élèves dès lundi. Puis, mardi matin, les profs ont eu du temps pour en parler en classe. Quatre psychologues sont aussi présents dans l'établissement, "un dispositif important" , selon la direction diocésaine, pour écouter les jeunes et les adultes qui ont besoin de se confier. Et ils sont nombreux. Ils resteront jusqu'à la fin de la semaine et reviendront après les deux semaines de vacances si nécessaire.

Un prof sans histoire

L'enseignant d'une quarantaine d'années travaillait depuis plusieurs années dans l'établissement, "sans qu'aucun problème ne nous soit signalé", d'après Hervé Bonamy, le directeur de l'enseignement catholique. Le lycée compte 770 élèves, de la seconde au BTS.

Choix de la station

France Bleu