Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Nazaire : une habitante trouve deux mineurs dans son lit

-
Par , France Bleu Loire Océan

Ce lundi matin 17 mai, une habitante de Saint-Nazaire qui ne pouvait plus rentrer dans son appartement verrouillé de l'intérieur a appelé la police. Son logement était squatté par deux mineurs qui dormaient dans son lit. Plusieurs objets ont été volés.

L'appartement était verrouillé de l'intérieur
L'appartement était verrouillé de l'intérieur © Radio France - Anne Patinec

Absente depuis quelques jours, une habitante de Saint-Nazaire n'a pu rentrer dans son appartement, près de la mairie, ce lundi 17 mai car il était verrouillé de l'intérieur. Sur place, les policiers constatent que les volets roulants du logement ont été forcés et que la vitre est brisée. A travers la fenêtre, ils repèrent deux jeunes qui dorment dans le lit de la plaignante.

Se disent mineurs étrangers

Sommés par les policiers, les deux occupants ouvrent la porte. Agés de 15 et 16 ans, ils se disent "mineurs non accompagnés, originaires de Libye et du Maroc". La victime constate le vol d'objets et la dégradation de sa télé. Les deux mineurs déclarent aux enquêteurs qu'ils sont étrangers aux vols et aux dégradations, expliquant que "d'autres personnes ont déjà profité de l'appartement, que c'est un tuyau qu'ils se transmettent". Après avoir relevé leurs empreintes digitales, les enquêteurs ont découvert que les deux jeunes disposaient de plusieurs identités et seraient les auteurs de vols aggravés notamment à Nantes et Marseille 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess