Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Pierre d'Oléron : Maurice le coq chante beaucoup trop tôt pour les vacanciers

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Maurice est un jeune coq de deux ans. Il vit et a grandi à Saint-Pierre d'Oléron. Comme son instinct lui commande, il chante tous les matins au lever du soleil. Problème : il réveille les vacanciers qui veulent maintenant sa peau.

Maurice, fier comme un coq dans les bras de sa maîtresse, Corinne Fesseau
Maurice, fier comme un coq dans les bras de sa maîtresse, Corinne Fesseau © Radio France - Jules de Kiss

La Rochelle, France

Que le coq chante ou non, le jour se lève. Malheureusement, pour les voisins de Corinne Fesseau, Maurice, joli coq de Marans de deux ans, célèbre chaque matin l'arrivée du soleil par quelques vocalises. Faut-il y voir un hommage à son illustre maîtresse, "La Piaf d'Oléron", chanteuse locale réputée ? Quoiqu'il en soit, chaque matin vers 6 heures, Maurice donne du gosier et suscite l'ire des propriétaires de la résidence secondaire adjacente.

Des voisins prêts à aller en justice

Après une première plainte en mai, Corinne Fesseau a vu ses voisins revenir à la charge plusieurs fois en juillet, avant de recevoir une lettre recommandée envoyée par un conciliateur juridique. Il cite plusieurs articles de loi et la menace de poursuites en justice si elle ne trouve pas "une solution" dans les quinze jours. Corinne Fesseau lance alors une pétition qui recueille près de 30.000 signatures, se sert de sa page Facebook comme d'une tribune et organise une marche avec Maurice à travers le village.

Maurice, le coq qui chantait trop tôt ? Le reportage de Jules de Kiss à Saint-Pierre d'Oléron

Des boîtes d’œufs pour isoler le poulailler

Malgré tout, Corinne Fesseau a fait des efforts. Elle a calfeutré son poulailler avec du carton pour le couper de la lumière du jour. Elle n'en ouvre la porte qu'à 8h30 chaque matin, mais elle le concède, "à 6h, 6h30, il sait que c'est son heure, ce doit être comme un réveil, même dans le noir, il chante". Elle a donc, pour limiter la nuisance, tenté d'isoler phoniquement le logement de Maurice. Elle a placé - un comble pour un poulailler - des boîtes d’œufs aux murs de l'abri, "c'est comme cela qu'on fait dans les studios de chant", précise-t-elle.

Un arrêté municipal pour protéger un coq ça serait certainement une première

Depuis, plus de nouvelles des voisins. "J'en ai assez fait", estime la chanteuse. Si elle a créé toute cette agitation, "c'est pour la cause animale" et la défense de la vie rurale : "Il y a trop de gens qui viennent en vacances et se plaignent du bruit des vaches, des chiens, des grenouilles, des cloches, ce n'est pas normal, ces bruits étaient là avant eux, ils doivent les accepter."

Une jurisprudence favorable au coq

Le maire de Saint-Pierre d'Oléron, Christophe Sueur, est sur la même ligne et dénonce une forme d'intolérance chez les voisins. C'est la première fois qu'une histoire de coq arrive sur son bureau. Il en fait un symbole. Si jamais la justice ordonne l’abattage du coq, ou son déplacement, il le défendra : "un arrêté municipal pour protéger un coq ça serait certainement une première, s'amuse-t-il, ici je considère qu'on est dans un tissu rural, le chant du coq fait partie de ces éléments, je protégerai le coq pour défendre notre façon de vivre, tout simplement".

Christophe Sueur, le maire de Saint-Pierre d'Oléron défendra Maurice avec un arrêté municipal s'il le faut.

La poule est un animal anodin et stupide, au point que nul n’est encore parvenu à le dresser, pas même un cirque chinois

Maurice peut toutefois dormir tranquille avant de réveiller le voisinage. Il ne serait pas le premier coq à passer à la barre et la jurisprudence plaide pour lui. Un cas parmi d'autres, en 1995, la cour d'appel de Riom dans le Puy-de-Dôme a annulé une décision du tribunal de Clermont-Ferrand qui ordonnait la destruction d'un petit élevage de gallinacés en raison des nuisances sonores. Elle justifiait ainsi son arrêt : "La poule est un animal anodin et stupide, au point que nul n’est encore parvenu à le dresser, pas même un cirque chinois". Il est donc impossible d'après elle d’empêcher un coq de chanter. Allant dans le même sens que Corinne Fesseau et Christophe Sueur, la cour a estimé qu'elle n'avait pas a juger "que le bateau importune le marin, la farine le boulanger, le violon le chef d’orchestre, et la poule un habitant du lieu-dit La Rochette, village de Salledes dans le département du Puy-de-Dôme".