Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Sébastien-sur-Loire : une marche blanche remplie d'émotion en mémoire du jeune homme retrouvé mort

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Une semaine après la découverte du corps de Nadir dans sa maison à Saint-Sébastien-sur-Loire, une marche blanche a été organisée ce dimanche 16 août en sa mémoire. Au moins 150 personnes vêtues en blanc ont participé à cette initiative organisée par la famille et les amis.

Environ 150 personnes ont marché pour la mémoire de Nadir, mort asphyxié à 18 ans. Ici le cortège à la fin de la marche devant la maison où il est décédé.
Environ 150 personnes ont marché pour la mémoire de Nadir, mort asphyxié à 18 ans. Ici le cortège à la fin de la marche devant la maison où il est décédé. © Radio France

Nadir, 18 ans, a été retrouvé mort ligoté chez lui il y a une semaine. Pour honorer sa mémoire, sa famille et ses amis ont organisé une marche blanche ce dimanche 16 août. Au moins 150 personnes habillées en blanc étaient présentes.

Le cortège est parti de l'église pour arriver devant le domicile de Nadir, rue du Languedoc à Saint-Sébastien-sur-Loire.
Le cortège est parti de l'église pour arriver devant le domicile de Nadir, rue du Languedoc à Saint-Sébastien-sur-Loire. © Radio France

Il y avait une émotion forte et poignante dans le cortège. La maman du jeune homme est apparue derrière des lunettes de soleil, éclatant en sanglots. La marche est partie de l'église de Saint-Sébastien-sur-Loire pour rejoindre la maison familiale où le corps a été découvert, rue du Languedoc.

Les pancartes que tenaient les proches de Nadir ont été déposées devant l'entrée de la maison.
Les pancartes que tenaient les proches de Nadir ont été déposées devant l'entrée de la maison. © Radio France

"C'était un garçon très gentil"

"C'était un garçon très gentil, même si on n'était pas très proche, je l'ai beaucoup apprécié, raconte Jade qui était dans sa classe l'année dernière. Le plus dur c'est l'incompréhension, personne ne mérite ça, surtout si jeune. Il n'a jamais eu d'histoires d'après ce que je sais." 

Tout comme Jade, Enzo voulait être présent à la marche blanche : "Il fallait lui dire au revoir une dernière fois, témoigne celui qui était aussi dans sa classe l'année dernière au lycée Les Bourdonnières. Il fallait être là pour donner de la force à sa famille, à son petit frère."

Une fois devant la maison, un moment de communion et de recueillement a été observé. Puis des ballons blancs ont été envoyés dans le ciel, le dernier geste de cette marche blanche.

Des dizaines de ballons blancs ont été envoyés dans le ciel pour rendre hommage à Nadir.
Des dizaines de ballons blancs ont été envoyés dans le ciel pour rendre hommage à Nadir. © Radio France
  • Marche
Choix de la station

À venir dansDanssecondess