Faits divers – Justice

Sainte-Eulalie-D'Ans : une partie du pont s'effondre

Par Morgane Schertzinger, France Bleu Périgord dimanche 24 janvier 2016 à 14:53 Mis à jour le dimanche 24 janvier 2016 à 16:17

Le pont de Sainte-Eulalie-D'ans est fermé à la circulation et aux piétons.
Le pont de Sainte-Eulalie-D'ans est fermé à la circulation et aux piétons. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Ce dimanche matin vers 7h, le parapet du pont de la commune de Sainte-Eulalie-D'Ans, dans le Haut-Périgord noir, a cédé. Par mesures de sécurité, la municipalité l'a fermé à la circulation et aux piétons. Un problème logistique et financier pour cette commune de moins de 300 habitants.

Dimanche matin, très tôt, une partie du pont centenaire de Sainte-Eulalie-D'Ans a cédé. Le parapet, l'ensemble des pierres qui constituaient un rempart sur le côté du pont, menaçait depuis plusieurs jours de s'effondrer. Par mesures de sécurité, le maire Bernard Durand a pris un arrêté interdisant "sur la voie communale n°201, la circulation de tous les véhicules  y compris les piétons", qui prend effet ce 24 janvier.

Une ligne électrique en moyenne tension est suspendue juste sous le pont. Avec la chute des pierres du parapet, le conduit de cette ligne a été endommagé. "Fort heureusement", comme dit le maire, le câble électrique n'est lui pas endommagé, "puisqu'il y a de l'électricité des deux côtés du village."

Les pierres et les rambardes de sécurité sont tombées à l'eau. - Radio France
Les pierres et les rambardes de sécurité sont tombées à l'eau. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

"Déviation de 5 ou 6 kilomètres"

Ce pont, qui date de la fin du XIXème siècle, relie la rive droite et la rive gauche de la commune, traversée par l'Auvézère. Pour ceux qui ont l'habitude de l'emprunter, il va falloir faire un détour de quelques kilomètres. 

"La déviation va être de 5 à 6 kilomètres, explique le maire. On peut passer par Saint-Pantaly, ça fera 5 ou 6 kilomètres en aval du pont et si on passe en amont, on peut passer par Tourtoirac ou le pont du Chambon, mitoyen entre Eulalie et Tourtoirac, mais il est limité à six tonnes, donc ça crée des problèmes."

En effet, le pont, bien qu'il ne soit pas situé sur un grand axe, est emprunté par des véhicules lourds, des camions forestiers notamment selon le maire, qui transportent d'importantes charges de bois. Mais aucune limite de poids supportable n'était appliquée à ce pont. Selon les riverains et la municipalité, c'est le temps qui a fait l'usage et qui a conduit à la chute du parapet.

Les pierres sur toute la longueur du pont sont tombées.  - Radio France
Les pierres sur toute la longueur du pont sont tombées. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Le parapet menaçait de céder

Les habitants ne semblaient pas très surpris dimanche matin en découvrant le pont endommagé. Et pour cause, le parapet menaçait de céder depuis un moment déjà. "A chaque fois qu'il y avait une pierre qui se dégradait, on la réparait, confie le maire. Mais là, il y a huit jours, ça a déplacé le parapet et quand on a vu que le centre de gravité commençait à quitter le pont, on a dit que c'est dangereux et on l'a sécurisé."  

Pour le maire, certains usagers du pont, ne passant pas aisément, auraient tapé avec leurs véhicules. Ecoutez Bernard Durand, le maire de Sainte-Eulalie-D'Ans au micro de France Bleu Périgord :

EXPLICATIONS | Bernard Durand, le maire de Sainte-Eulalie-D'Ans

Il faudrait emprunter pour financer les réparations

Embêté par ces problèmes de circulation, le maire l'avoue : "On a besoin que ce pont soit réparé rapidement." Seule ombre au tableau, le financement qui pourrait être très élevé. Il y a quatre ans, la municipalité avait demandé une étude, alors que le parapet ne menaçait pas encore. "Pour le remettre en état, on nous parlait à l'époque d'environ 250 000 euros, explique le maire. Mais je pense qu'aujourd'hui les 300 000 euros ne suffiraient pas."

Une somme très importante pour cette commune d'un peu moins de 300 habitants. Avec un budget de fonctionnement qui s'élève à 223 000€ pour l'année 2014, le budget annuel de Sainte-Eulalie-D'Ans ne suffirait pas à couvrir les frais des réparations. "Le pont ne pourra se réparer que s'il est cofinancé avec l'Etat, le département et bien sûr les deniers de la commune, souffle le maire. Et les deniers de la commune, ce sera des emprunts... sur une vingtaine d'année !" 

En attendant que le pont soit réparé, la mairie maintient sa fermeture et son accès aux voitures et aux piétons. 

Partager sur :