Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un motard trop pressé interpellé par les gendarmes à Saintes

-
Par , France Bleu La Rochelle

Tous les jours, un motard avait pris l'habitude de rouler vite sur la route entre Saintes et Rochefort. Les gendarmes lui ont tendu un piège ce mardi. Il a été contrôlé à 180 km/h au lieu de 80.

La moto a été chronométrée à 180 au lieu de 80
La moto a été chronométrée à 180 au lieu de 80 © Maxppp - Marc Salvet

Les gendarmes du peloton motorisé de Saintes ont piégé un motard cette semaine. Sur sa moto, il a été flashé à 180 kilomètres/heure, au lieu de 80, à Saintes sur la départementale 137 entre Saintes et Rochefort. Les gendarmes ont tendu un piège à cet homme qui avait décidé de se faire plaisir tous les jours.

C'était devenu une habitude : tous les jours de la semaine sur cette route entre Saintes et Rochefort il faisait monter les tours de sa moto jusqu'à importuner les riverains, qui ont appelé les gendarmes. Ce lundi ils ont sorti le radar : il est passé à 180 kilomètres/heure, mais avec la plaque minéralogique relevée et donc illisible. Impossible donc de le verbaliser. 

Double barrage

Les gendarmes ont décidé de revenir le lendemain, mais cette fois pour l'intercepter.  Il était au rendez vous ce mardi. Mais quand il a vu le barrage, il a fait demi tour. Sauf que les gendarmes avaient prévu le coup et l'attendait aussi de l'autre côté. Il a même chuté en voyant le second barrage, sans se blesser. Il avait des raisons de fuir, et de masquer sa plaque puisqu'il était sous stupéfiant et sans assurance. Le motard va répondre de son comportement devant la justice. Les gendarmes attendent le retour des mesures des taux de stupéfiants. En attendant son permis lui a été retiré et sa moto confisquée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess