Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La BAC intervient pour un conflit de voisinage à Thionville : elle tombe sur des armes et de la drogue

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Ce vendredi soir, les policiers de la Brigade anti-criminalité de Thionville sont intervenus pour un différend de voisinage. Selon le syndicat Alliance, ils ont alors découvert plusieurs armes, des plants de cannabis, des téléphones et de l'argent liquide. Au total, 5 personnes ont été interpellées.

Les interpellations se sont déroulées rue de Verdun à Thionville.
Les interpellations se sont déroulées rue de Verdun à Thionville. © Radio France - Sylvie Duchesne

Il était 20h30 ce vendredi lorsque la Brigade anti-criminalité de Thionville est intervenue dans un immeuble de la rue de Verdun. Selon le syndicat Alliance, la BAC a été sollicitée pour un différend de voisinage. Une fois sur place, les forces de l'ordre se rendent dans un premier appartement avant de se diriger vers un autre logement de l'étage du dessus. Ils découvrent alors plusieurs armes et des munitions, 2 000 euros en liquide ainsi que plusieurs téléphones portables. Ils mettent également la main sur 450 grammes de résine, 700 grammes d'herbe de cannabis et 40 grammes de cocaïne. Ils tombent enfin sur une serre abritant plusieurs plants de cannabis.

5 personnes interpellées

En tout, 5 personnes sont interpellées : 4 hommes et une femme. D'après le syndicat, ils sont âgés d'une vingtaine d'années et ils sont connus des services de police. Ils sont depuis ce vendredi soir placés en garde à vue. Une enquête est en cours. Alliance en Lorraine tient à saluer le travail des forces de l'ordre : "nos collègues ne désarment pas et ne se laissent pas abattre malgré les événements actuels".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu