Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saisie d'objets nazis et de contrefaçons pendant une foire à tout dans l'Eure

mardi 3 avril 2018 à 18:07 Par Sixtine Lys et Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Une saisie inhabituelle dans l'Eure : dans la petite commune d'Autheuil-Authouillet, entre Evreux et Gaillon, des objets nazis ont été retrouvés par la gendarmerie. La saisie a eu lieu pendant une foire à tout ce weekend.

Des écussons, insignes, plaques, brassards, drapeaux portant des emblèmes nazis ont été découverts.
Des écussons, insignes, plaques, brassards, drapeaux portant des emblèmes nazis ont été découverts. - Compagnie de Louviers

Autheuil-Authouillet, France

Nous sommes dimanche 1er avril, sur une foire à tout, tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Mais un passant remarque un drôle de stand tenu par un couple. Ils ont mis en vente des objets nazis : des écussons, insignes,  plaques, brassards, ou encore drapeaux

Le passant interpelle alors des gendarmes de la brigade de Gaillon. Le couple de vendeurs essaie alors de remballer sa marchandise et de la cacher. Mais il est trop tard les enquêteurs vont alors saisir chez ce couple et dans leur véhicule une collection d'objets du 3e Reich.

Les deux marchands sont en garde à vue

Les gendarmes mettent aussi la main sur des contrefaçons de maroquinerie de luxe. Tout est destiné à la vente ambulante. Les deux marchands sont en garde à vue, on les suspecte d'apologie de crime nazi et de recel de contrefaçons. Les objets saisis sont en cours d'expertise.