Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saisie de 230 millions d'euros d'alcools et aliments frelatés, "potentiellement dangereux", par Interpol

-
Par , France Bleu

Près de 26 millions de litres d'alcool frelaté ont été saisis lors d'une opération conjointe Interpol-Europol qui a permis de découvrir 230 millions d'euros de nourriture et boisson contrefaites, ont annoncé mardi les deux agences.

Des sauces et condiments frelatés, réalisés dans des conditions insalubres, saisis par l'opération d'Interpol
Des sauces et condiments frelatés, réalisés dans des conditions insalubres, saisis par l'opération d'Interpol - Interpol

Plus de 9.800 tonnes d'aliments et 26,4 millions de litres de produits frelatés "potentiellement dangereux", au premier rang desquels l'alcool, suivi par la viande et les fruits de mer, ont été saisis au cours d'une opération rendue publique ce mardi. Elle a été menée dans 61 pays dont 21 européens, de décembre 2016 à mars 2017, précise l'agence de coopération policière internationale (Interpol) dont le siège est à Lyon, en France.

Des criminels "sans idée du coût humain"

Treize personnes ont été arrêtées en Europe au terme de plus de 50.000 contrôles opérés entre décembre et mars dans des magasins, marchés, aéroports, ports et usines, selon Europol, basé à La Haye, aux Pays-Bas.

"Les criminels sont prêts à contrefaire toutes sortes de nourriture et de boissons sans aucune idée du coût humain pour faire un profit", déplore pour sa part Françoise Dorcier, coordinatrice du Programme de santé globale et de produits illicites d'Interpol, appelant le public à "rester vigilant" dans leurs achats.

Des bouillons-cubes à la vodka en passant par du faux Nutella

En France, les douanes, alertées par le secteur industriel, ont saisi quelque 180.000 bouillon-cubes frelatés, produits dans des conditions insalubres. Ces rehausseurs de goût portaient illégalement le logo d'une célèbre marque et ont été détruits, ajoute l'agence. En Allemagne, des centaines de kilos de pâte à tartiner à la noisette, contenant également des noix de cajou et des amandes, ont été retirées du marché car l'étiquette ne présentait pas la teneur en substances allergènes.

Une "nouvelle tendance" a par ailleurs été decelée en Italie : la contrefaçon d'eau minérale. Près de 32.000 bouteilles imitant une célèbre marque, soit 266.000 litres, ont été saisies. Leur embouteillage ne respectait en outre pas les règles sanitaires. L'opération a également mené à la découverte, entre autres, de fausse huile d'olive vierge au Danemark, de palourdes mal nettoyées en Espagne et de 1.300 litres de vodka et de whisky de contrebande en Grèce venant de Bulgarie principalement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess