Faits divers – Justice

Saisie de cannabis : le maire de Saint-Denis dissout son service des fêtes et suspend 24 agents

Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu mercredi 25 janvier 2017 à 11:40

Une vue sur l'hôtel de ville de Saint-Denis
Une vue sur l'hôtel de ville de Saint-Denis © Radio France - Rémi Brancato

Deux mois après la saisie de 500 kilogrammes de cannabis au centre technique municipal, le maire de Saint-Denis, Laurent Russier, annonce avoir pris des sanctions. Trois agents risquent une révocation, 24 autres sont suspendus et le service des fêtes est dissout.

Deux mois après la saisie de cannabis au centre technique municipal (CTM) de Saint-Denis, le nouveau maire de la ville (élu début décembre), Laurent Russier, annonce avoir pris des sanctions à l'encontre de certains agents municipaux.

24 agents sont suspendus à titre conservatoire. Le maire a également demandé la révocation de l'agent toujours placé en détention provisoire dans le cadre de l'enquête pénale. Le maire annonce qu'une "procédure similaire va être engagée à l'encontre de deux autres agents ayant commis des fautes graves". "Je condamne fermement les agissements de ces agents qui ont utilisé, à des fins délictueuses, des bâtiments dédiés au service public" ajoute Laurent Russier dans son communiqué.

Renforcement de la vidéo-surveillance et géolocalisation des véhicules

Il reconnaît que "l'enquête administrative (...) [a] mis en lumière une gestion insatisfaisante du service des Fêtes ainsi que la porosité du Centre Technique Municipal avec son environnement extérieur". Ainsi, il annonce une série de mesures. Le service des fêtes est dissout, les agents qui en bénéficiaient n'auront plus droit à des logements de fonctions au sein du CTM, la vidéo-surveillance sera renforcée sur le site, tous les véhicules seront géolocalisés et le service de gardiennage sera désormais assuré par une société extérieure.

Le 17 novembre dernier, 500 kilogrammes de cannabis avaient été saisis dans un camion, en provenance d'Espagne qui pénétraient dans les locaux du CTM.