Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saisie historique pour la PJ de Valence : 2,5 tonnes de résine de cannabis

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

C'est le fruit d'une patiente enquête entamée il y a deux ans par les policiers de l'antenne de la police judiciaire de Valence. Un premier camion a été intercepté en janvier 2017 avec 850 kilos de résine de cannabis. Le deuxième, stoppé ce mois de décembre, en cachait plus d'1,6 tonne.

Le camion intercepté dans l'Aveyron
Le camion intercepté dans l'Aveyron - Document Police Judiciaire

C'est une saisie exceptionnelle qui a été réalisée par les enquêteurs de la PJ de Valence en collboration avec le GIR Rhône-Alpes (Groupe d'Intervention Régional) . Un total de près de 2,5 tonnes de drogue dans une affaire au long cours. L'enquête démarre fin 2015 sur la base d'un renseignement. Les policiers savent qu'un poids-lourd en provenance d'Espagne alimente en drogue la Drôme, le Vaucluse et la région lyonnaise sur la route qui le mène à Stuttgart en Allemagne. Ecoutes, filatures. Un premier camion en provenance d'Espagne est intercepté en janvier 2017 sur l'autoroute A9 à la hauteur de Lunel dans l'Hérault. Cachés au milieu de pièces détachées : 850 kilos de résine de cannabis et 30 kilos d'herbe (photo ci-dessus).

Un deuxième camion se rendait à Lyon en passant par le Massif central

Les policiers pensent qu'il y a un deuxième camion, au trajet plus discret. Patiemment, ils creusent cette piste jusqu'à l'interception le dimanche 17 décembre sur l'A75 dans l'Aveyron. La voiture ouvreuse est stoppée au viaduc de Millau, le camion sur l'aire du Larzac. Derrière des cartons pliés, les policiers découvrent 1,6 tonne de résine de cannabis et 50 kilos d'herbe.

La drogue était caché dans les sacs noirs et le ballots au milieu de palettes de cartons
La drogue était caché dans les sacs noirs et le ballots au milieu de palettes de cartons - PJ Valence

La drogue cachée dans les camions d'un transporteur espagnol très connu pour passer inaperçu

Pour ce trafic qui alimentait la vallée du Rhône mais aussi plusieurs autres régions de France , les commanditaires avaient créé une petite société implantée en Espagne et qui sous-louait les poids-lourds d'un géant ibérique du transport. Cela permettait de se "fondre" dans le flot de camions traversant la frontière sans éveiller les soupçons. Le transporteur n'a jamais rien su des activités illégales de son client. 

De la résine de cannbis au milieu des palettes mais aussi entreposée à l'avant de la remorque
De la résine de cannbis au milieu des palettes mais aussi entreposée à l'avant de la remorque - PJ Valence

La valeur de la saisie est de 20 millions d'euros

La drogue provenant du Maroc était destinée en partie au trafic sur la région lyonnaise. Deux frères à la tête du réseau lyonnais ont été arrêtés en janvier 2017. Les commanditaires du second camion n'ont pas encore été identifiés. La valeur à la revente de cette énorme saisie est estimée à vingt millions d'euros.

L'integralité de la saisie opérée dans le second poids-lourd
L'integralité de la saisie opérée dans le second poids-lourd - PJ Valence
Choix de la station

À venir dansDanssecondess