Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saisie record de cocaïne à Lacanau : les principaux prévenus condamnés à 9 ans de prison ferme

-
Par , France Bleu Gironde

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a rendu sa décision ce vendredi dans l'affaire d'un trafic de stupéfiants qui rassemblait 24 prévenus. En novembre 2017, plus d'une tonne de cocaïne était saisie dans une villa de Lacanau. Les plus lourdes peines vont jusqu'à 9 ans de prison.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a rendu sa décision ce vendredi 15 janvier dans l'affaire du trafic de stupéfiants à Lacanau.
Le tribunal correctionnel de Bordeaux a rendu sa décision ce vendredi 15 janvier dans l'affaire du trafic de stupéfiants à Lacanau. © Radio France - Audrey Dumain

Fin d'un procès hors-normes, ce vendredi, au tribunal correctionnel de Bordeaux. Au total, 24 prévenus comparaissaient depuis le 4 janvier dans une affaire de trafic de stupéfiants digne d'un scénario de film. 

En mai 2017, des trafiquants de plusieurs nationalités décident d'importer, dans un premier temps, 79 kilos de cocaïne depuis la Colombie vers Bordeaux. Quelques mois plus tard, en novembre 2017, plus d'une tonne de cocaïne est saisie dans une villa de Lacanau. Un coup de filet inédit : une trentaine de personnes interpellées simultanément grâce à un policier français de l'office anti-stupéfiants infiltré dans le réseau, ainsi qu'un de ses homologues de l'agence anti-drogues américaine (DEA).

Neuf ans de prison ferme

Ce vendredi, le tribunal n'a donc pas retenu les arguments de la défense dans cette affaire. Les accusés, en grande majorité, assuraient avoir été "piégés" par les agents infiltrés. Mais selon la 1ère chambre correctionnelle il n'y a eu aucune provocation et le projet de faire parvenir la drogue sur le sol européen venait bien de la volonté de plusieurs prévenus. 

Les principaux accusés, turcs et colombiens, ont ainsi écopé de 9 ans de prison ferme avec des amendes allant jusqu'à 200.000 euros. Des interdictions définitives du territoire français ont également été prononcées à l'encontre de plusieurs prévenus. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess