Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Lactalis : du lait infantile contaminé par la salmonelle

Salmonelle dans les laits infantiles : Lactalis visé par une enquête judiciaire pour blessures involontaires

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu
Craon, France

Une enquête préliminaire est ouverte depuis le 22 décembre à la suite de l'épidémie de salmonellose ayant touchée des nourrissons entre le mois d'août et le mois de décembre. Les victimes ont consommé du lait en poudre fabriqué sur le site Lactalis de Craon.

L'usine Lactalis de Craon
L'usine Lactalis de Craon © Radio France - Germain Treille

Une enquête préliminaire est bien ouverte depuis le vendredi 22 décembre par le Pôle Santé Publique du parquet de Paris, confirmant une information de nos confrères du Point et de Franceinfo. L'enquête, pour blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui et tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine, est confiée à la section de recherche d'Angers et à l'Office Central de Lutte contre les Atteintes à l’Environnement et à la Santé Publique.

L'usine est à l'arrêt

35 nourrissons atteints de salmonellose ont été recensés depuis mi-août. Il a été prouvé, par des analyses médicales, que 31 d'entre eux ont consommé du lait infantile en poudre de l'usine Lactalis de Craon. Le groupe Lactalis avait d'abord retiré 625 lots du marché avant d'en enlever 720 ces derniers jours. Plusieurs parents ont porté plainte contre le géant laitier. Certains ont même monté une association de familles de victimes. À Craon, l'usine ne produit plus de lait actuellement. Le site est en phase de décontamination. Un site qui emploie 350 salariés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess