Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

San Martino di Lota, incendie sur le chantier d’une résidence de luxe

-
Par , , France Bleu RCFM

Le chantier de construction de la résidence Pietramare, sur la commune de San Martino di Lota, a été visé par un incendie durant cette nuit de dimanche à lundi. Une construction qui fait polémique depuis plusieurs mois.

San Martino di Lota, incendie sur le chantier d’une résidence de luxe
San Martino di Lota, incendie sur le chantier d’une résidence de luxe © Radio France - Christophe Giudicelli

La résidence de standing Pietramare, située en bord de mer quasiment les pieds dans l'eau sur la commune de San Martino di Lota, a été visée par un incendie dans la nuit de dimanche à lundi. C’est la grue, située sur le chantier en contrebas de la RD80, qui a été endommagée par les flammes.  Sur place ce lundi matin, la gendarmerie procédait encore aux constatations. Sous la grue, qui trône au milieu du chantier ont pouvait encore apercevoir une bouteille de gaz noircie par le feu. Des flammes qui ont également léché la base métallique de l’engin de chantier. 

La grue, située sur le chantier en contrebas de la RD80, a été endommagée par les flammes
La grue, située sur le chantier en contrebas de la RD80, a été endommagée par les flammes © Radio France - Christophe Giudicelli

Une construction polémique

Les dégâts sont minimes sur le chantier de cette résidence de standing, encore en phase de terrassement, mais au cœur d’une polémique depuis plusieurs mois déjà. Un collectif de riverain dénonce l’absence de rachat par la commune de la parcelle concernée, mais également le prix des logements qui varie entre 450 000 et 850 000 euros.

Suite à cet incendie, une enquête a été ouverte par le parquet de Bastia.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess