Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saône : il fonce à cinq reprises sur les gendarmes après une course-poursuite

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Deux gendarmes ont été blessés légèrement dans une course-poursuite avec un automobiliste. Ca s'est passé lundi à Saône, à quelques kilomètres de Besançon. Le chauffard de 34 ans a refusé de se soumettre à un contrôle en plein confinement.

Véhicule de gendarmerie. (illustration)
Véhicule de gendarmerie. (illustration) © Radio France - JF Fernandez

Deux gendarmes ont été blessés lundi soir du côté de Saône après avoir pris en chasse un automobiliste. Selon la gendarmerie du Doubs confirmant une information de nos confrères de l'Est Républicain, celui-ci a pris la fuite pour échapper à un contrôle  en plein confinement : lors d’une patrouille vers 22h, les forces de l'ordre remarquent un véhicule qui zigzague dans les rues de Saône. Ils lui ordonnent de s’arrêter mais au volant, le chauffeur accélère et prend la fuite. La course-poursuite s’engage. 

Il percute un rond-point

Quelques kilomètres plus loin, la voiture percute un rond-point de la Pérouse, entre Gennes et Besançon. Le conducteur, un homme de 34 ans, se retrouve nez à nez avec les gendarmes. Il leur fonce alors dessus, à cinq reprises. Un militaire est blessé au genou et au visage. 

Un second militaire touché

L’équipage décide de faire appel au Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie (PSIG) de Besançon et à une brigade canine. Un gendarme s’approche de la vitre de la voiture pour faire sortir le fuyard. Celui-ci le blesse à la main.

Au bout d’une heure, l’homme est interpellé : il roulait ivre, sans permis et sans attestation. Il a été placé en garde à vue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess