Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saran : un homme interpellé après le viol d'une femme de 68 ans

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Les faits ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi. Une femme de 68 ans a été violée à Saran alors qu'elle rentrait à pied de la gare des Aubrais. Interpellé quelques heures après, l'agresseur présumé, âgé de 35 ans, serait impliqué dans une autre affaire d'agression sexuelle.

Police (illustration)
Police (illustration) © Radio France - radiofrance

Les faits se sont produits dans la nuit de mercredi à jeudi, vers minuit. La victime, une dame âgée de 68 ans, rentre à pied de la gare des Aubrais quand elle est attaquée, route de Chartres à Saran (Loiret), par un individu armé d'un couteau. Il la prend violemment par le cou et la pousse sous une porte cochère, près d'une poubelle. C'est là qu'il va la violer, toujours sous la menace de son arme. 

Soupçonné dans une autre affaire 

Interpellé quelques heures après dans le secteur, l'homme est placé en garde à vue. Les enquêteurs font alors le rapprochement avec une autre affaire : une tentative d'agression sexuelle commise le 12 février dernier à Fleury-les-Aubrais, sur une jeune femme. Cette dernière avait réussi à s'échapper, elle a confirmé qu'il s'agissait bien du même homme. 

L'homme nie les faits 

Lors de sa garde à vue, l'homme n'a cessé de nier les faits. "C'est quelqu'un de socialement inséré" précise le parquet d'Orléans. Il n'était pas connu de la justice jusque là. Ce vendredi soir, il a été mis en examen pour viol sous la menace d'une arme. Le parquet d'Orléans avait demandé son placement en détention. Finalement, le juge des Libertés et de la détention a décidé de le laisser libre, sous contrôle judiciaire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu