Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Sarthe : prise d'otages au Super U de Bessé-sur-Braye, l'homme interpellé

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Maine, France Bleu

Une prise d'otages a eu lieu ce jeudi 18 avril au magasin Super U de Bessé-sur-Braye (Sarthe). Les otages ont été libérés au bout d'une heure, le GIGN est intervenu à 18H15 pour interpeller le forcené qui a été blessé en retournant un couteau contre lui.

La prise d'otage s'est déroulée dans le Super U de Bessé-sur-Braye.
La prise d'otage s'est déroulée dans le Super U de Bessé-sur-Braye. © Radio France - Morgane Heuclin-Refait

Bessé-sur-Braye, France

Un homme portant une arme à feu (l'enquête devra déterminer si elle était factice) est entré ce jeudi 18 avril 2019 dans le magasin Super U de Bessé-sur-Braye (Sarthe) où se trouvaient plusieurs clients et du personnel. Il a été interpellé à 18h17 par les gendarmes du GIGN, avec difficulté ont précisé les forces de l'ordre : le forcené s'est légèrement blessé à la gorge en tentant de retourner un couteau contre lui et a légèrement blessé à la main deux gendarmes.

Le directeur du magasin a pris la place d'une otage

Selon plusieurs témoignage recueillis par France Bleu Maine, notamment celui de la responsable accueil-caisse du magasin, le directeur du Super U a convaincu le preneur d'otage de relâcher une damequ'il menaçait d'un couteau et s'est substitué à elle. L'enquête devra déterminer s'il s'agit du couteau du boucher du supermarché, comme l'ont affirmé plusieurs témoins, ou si cet homme l'avait apporté avec lui. Le directeur a pu sortir du Super U un peu plus tard et le GIGN est alors intervenu.  

Vingt-trois personnes, clients et membres du personnel, ont été prises en charge par les secours. Choquées, elles ont été transférées vers la salle communale de la Pléiade pour être entendues par des psychologues. 

Le preneur d'otages venait de perdre son emploi

Selon les informations communiquées lors d'un point-presse après l'intervention, le preneur d'otages est un habitant de Cellée dans le Loir-et-Cher, qui venait de perdre son emploi dans un abattoir de volailles. Contrairement à ce qui a pu circuler sur les réseaux sociaux, l'homme ne travaillait pas chez Arjowiggins, la papeterie de Bessé-sur-Braye liquidée le 29 mars dernier

Âgé d'une quarantaine d'années, ce client régulier du Super U a un profil d'"instabilité psychologique" selon le procureur-adjoint du Mans, Yvon Ollivier. Il a passé plus d'une heure à déambuler dans les rayons du magasin selon les employés, avant de s'en prendre aux personnes présentes sur place.