Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sarthe : une mairie piratée, des milliers de courriels frauduleux envoyés dans toute la France

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

L'adresse mail de la mairie de La Suze-sur-Sarthe a été piratée par un hacker qui l'utilise pour envoyer des courriels frauduleux par milliers, partout en France.

Des milliers de mails frauduleux ont été envoyés dans toute la France par un pirate informatique qui a usurpé l'adresse de la mairie de La Suze-sur-Sarthe
Des milliers de mails frauduleux ont été envoyés dans toute la France par un pirate informatique qui a usurpé l'adresse de la mairie de La Suze-sur-Sarthe © Maxppp - Richard Villalon

Si vous recevez un mail de la mairie de La Suze-sur-Sarthe alors que vous n'êtes pas abonné à la newsletter de la commune... méfiance !  La mairie de cette commune sarthoise a été victime d'un piratage informatique, son adresse a été usurpée et un "hacker" s'en sert pour envoyer des courriels frauduleux à des comptes free.fr dans toute la France. 

Sur sa page Facebook ce mardi 26 janvier 2021, la municipalité explique être victime "d'un acte de cyber-malveillance de type Spoofing. Les mails envoyés ne proviennent pas de notre site internet et n'ont aucun lien avec notre système de newsletters. Nos abonnés ne sont pas touchés par ce problème". Les destinataires se comptent par milliers, selon nos informations. La mairie de La Suze a même changé l'annonce d'accueil de son standard téléphonique pour alerter chaque correspondant au sujet de ce piratage.

Ne pas cliquer sur "Se désinscrire"

La municipalité indique sur Facebook qu'elle est à la recherche d'une solution. Elle préconise de supprimer tout mail suspect émanant de son adresse, sans cliquer sur aucun lien invitant par exemple à se désinscrire d'une liste de diffusion : "Si vous n'êtes pas abonné à notre newsletter et que vous recevez une information datant du mois d'octobre ou novembre, mettez directement à la corbeille ou dans vos indésirables".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess