Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Sartrouville : un ancien instituteur condamné à 10 ans de prison pour pédophilie

vendredi 6 avril 2018 à 8:16 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Un ancien instituteur a été condamné jeudi à 10 ans de prison par la cour d'assises des Yvelines. Il comparaissait pour viol et agressions sexuelles de sept élèves d'une école catholique de Sartrouville (Yvelines).

Palais de justice
Palais de justice © Maxppp -

Sartrouville, France

Après trois jours de débats, la cour d'assises des Yvelines a été au-delà des réquisitions du ministère public en condamnant à 10 ans de prison un ancien instituteur d'une école catholique de Sartrouville (Yvelines). 

L'instituteur, aujourd'hui âgé de 39 ans, comparaissait pour viol et agressions sexuelles de sept élèves. La peine est assortie d'un suivi socio-judiciaire de 5 ans et d'une injonction de soin.

Enfants âgés de 8 à 11 ans

L'homme était accusé d'attouchements qui ont eu lieu entre 2013 et 2015 dans un couloir près de sa classe. Les victimes étaient des enfants âgés de 8 à 11 ans. Lors de cours particuliers en dehors de l'école, cet ancien enseignant a aussi imposé une fellation à l'un de ses élèves.

Au cours de ce procès, qui ne s'est pas tenu à huis clos, les parents des écoliers ont raconté leur sentiment de culpabilité et leur colère et ils ont décrit la souffrance de leurs familles. Les enfants avaient expliqué l'emprise que cet instituteur avait sur eux. L'enseignant alternait une grande sévérité et un excès d'affection. Les enfants avaient eu beaucoup de mal à dénoncer leur instituteur et à raconter à leurs parents ce qu'il leur faisait subir. 

Dans le box, l'accusé, qui a passé plus de deux ans en détention provisoire, a reconnu les faits.