Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Crash d'un hélicoptère à Bonvillard, en Savoie

Savoie : cinq morts dans le crash d'un hélicoptère du SAF à Bonvillard

Un hélicoptère du Service aérien français s'est écrasé à 1.800 m d'altitude à Bonvillard ce mardi en fin de journée. Il y avait six personnes à bord et cinq ont trouvé la mort.

Un hélicoptère de la SAF s'est écrasé à Bonvillard en Savoie le 8 décembre 2020 avec six personnes à bord (illustration)
Un hélicoptère de la SAF s'est écrasé à Bonvillard en Savoie le 8 décembre 2020 avec six personnes à bord (illustration) © Maxppp - Maxppp

Un hélicoptère s'est écrasé à Bonvillard en Savoie, dans le massif Grand Arc, à 1.800 m d'altitude ce mardi vers 19h10. A son bord six personnes : quatre personnels du SAF-Service aérien français (un pilote, un instructeur pilote, un treuilliste et un instructeur treuilliste) et deux secouristes de la CRS Alpes. Bilan : cinq morts, le pilote instructeur est hospitalisé en urgence absolue. Ce mercredi matin il est dans l'attente d'être opéré au CHU de Grenoble, mais selon une source proche, à ce stade, son pronostic vital n'est pas engagé.

  • Toutes les informations en direct sur France Bleu Pays de Savoie ce mercredi matin. Pascal Bolot, préfet de Savoie, invité en studio à 7h30

Rappel des faits

L’alerte a été donnée aux alentours de 19h10 par un pilote qui a été éjecté de l'hélicoptère ou se serait extrait de lui-même selon les sources.  On ne sait pas encore si c'est lui qui était aux commandes de l'appareil au moment de l'accident, ou s'il s'agissait du 2e pilote. Il était à bord de cet appareil EC135, bi-moteur utilisé dans les opérations de secours en montagne. Le plan SATER (sauvetage aéro-terrestre) a été déclenché. L'accident a eu lieu dans une zone de crête, difficile d'accès, avec 700 mètres de dénivelé. Trois hélicoptères de secours ont été immédiatement dépêchés, ainsi que des secours terrestres. 

Le préfet de Savoie a activé le centre opérationnel départemental en préfecture. Vers 21h15, un contact est établi avec ce pilote, mais les secours en hélicoptère ont eu de grandes difficultés à rejoindre la zone, les secours ont terminé à pied. Sur place, ils ont trouvé le pilote survivant et dans l'hélicoptère, les cinq autres personnes décédées (trois membres du Secours aérien français et deux CRS Alpes, dont le commandant Amaury Lagroy de Croutte). 

A cause de la météo, le pilote a été évacué par voie terrestre par les gendarmes de haute montagne avant d'être transféré vers l'hôpital de Grenoble en urgence absolue. Une quinzaine de personnes ont été mobilisées pour son évacuation en pleine nuit. Une enquête est déclenchée concernant les circonstances de l'accident. Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) est notamment mobilisé et prépare l'envoi d'enquêteurs sur place.

1h30. La préfecture de Savoie indique dans un communiqué qu'une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place à l'hôpital d'Albertville.

23h56. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin se rendra sur place ce mercredi.

23h50. Jean Castex, le Premier ministre rend hommage aux victimes du crash en Savoie.

23h46. Emmanuel Macron rend hommage aux victimes.

23h44. Le commandant de la CRS Alpes était à bord et il fait partie des personnes décédées.

23h40. "Il y a eu un accident dramatique", explique Pascal Bolot, préfet de Savoie. "Dès que l'alerte a été donnée, l'ensemble de la chaîne de secours s'est mis en branle (...) avec des hélicoptères des départements voisins et une intervention terrestre pour pouvoir retrouver les rescapés". "Il y a au moins un survivant". Les secours ont retrouvé le pilote à 21h15. A proximité, dans l'hélicoptère, les autres personnes sont décédées. 

23h35. Le préfet de Savoie commence sa conférence de presse, depuis le SAF de Tournon (Savoie). "Le bilan est lourd" : cinq décédés et le pilote en urgence absolue en train d'être évacué. Il a été évacué, porté à pied par les secours car l'hélicoptère ne pouvait pas approcher à cause des conditions météo.

"Ils étaient là pour s'entraîner à sauver des vies, et qui y ont laissé la leur. Je pense à leur famille, et à leurs enfants. Toute la Nation est avec eux ce soir" - Pascal Bolot, préfet de Savoie

22h55. Le préfet de Savoie est sur place, au SAF de Tournon. Il doit donner une conférence de presse vers 23 heures. Le procureur d'Albertville est également sur place, ainsi que la CRS Alpes, le PGHM (Peloton de gendarmerie de haute-montagne) de Bourg-Saint-Maurice, les pompiers dont ceux du GMSP (Groupe Montagne Sapeurs-Pompiers)  et le Samu. Au moins une cinquantaine de personnes sont mobilisées.

Vers 23h15 le Préfet donne une conférence de presse depuis le SAF à Tournon
Vers 23h15 le Préfet donne une conférence de presse depuis le SAF à Tournon © Radio France - Richard Vivion

Un premier contact établi avec un occupant de l'appareil

Un maximum de moyens est engagé : CRS Alpes, PGHM, SDIS, Gendarmerie nationale et SAMU. Trois hélicoptères sont mobilisés. Compte tenu du brouillard, ils ne peuvent pour le moment accéder au plus près du lieu de l’accident. Une intervention terrestre est également en cours. À cette heure (21h30), plus de 40 personnels sont engagés dans les opérations de recherche et de secours. Un médecin et une première équipe de secours sont arrivés sur zone à 20h20. Un premier contact a été établi avec un des occupants de l’appareil (le pilote). Des moyens extra-départementaux ont été sollicités et sont en route pour la Savoie.

Le plan SATER (sauvetage aéro-terrestre) a été déclenchée. Une cellule de crise est en place au SAF à Tournon en Savoie
Le plan SATER (sauvetage aéro-terrestre) a été déclenchée. Une cellule de crise est en place au SAF à Tournon en Savoie © Radio France - Damien Triomphe
Plus de 40 personnels de secours sont engagés ce mardi soir
Plus de 40 personnels de secours sont engagés ce mardi soir © Radio France - Richard Vivion

Le SAF, une société privée expérimentée pour les secours en montagne

Le SAF est une société privée créée en 1979 (sous le nom de Secours Aérien Français) et implantée en Savoie. Elle est spécialisée dans le secours en montagne (notamment lors de secours sur piste dans les stations de ski), le transport sanitaire, les travaux aériens, le transport de matériel et le transport de passagers, à bord de sa quarantaine d'hélicoptères. Elle intervient aussi dans la lutte contre les incendies avec des appareils bombardiers d'eau. Le SAF est principalement implanté dans l’ensemble du massif alpin français, à Paris et dans le Sud-Ouest. 

Le massif du Grand Arc était très peu accessible mardi soir
Le massif du Grand Arc était très peu accessible mardi soir © Radio France - Anabelle Gallotti
Choix de la station

À venir dansDanssecondess