Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Savoie : emporté par une avalanche à La Plagne, un enfant de 12 ans s'en sort miraculeusement

mercredi 26 décembre 2018 à 19:10 Par Nathan Lautier, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu et France Bleu Isère

Il était presque 14 heures quand l'enfant a été emporté par une coulée de 500 mètres de large sur 800 mètres de long. Le garçon de 12 ans venait de quitter une piste balisée en compagnie de ses parents. Enseveli pendant une heure, c'est un chien des secouristes de la gendarmerie qui l'a retrouvé.

L'enfant de douze ans a été retrouvé par un chien des secouristes
L'enfant de douze ans a été retrouvé par un chien des secouristes © Maxppp -

"C'est un petit miracle". Le capitaine Patrice Ribes dirige l'unité de montagne de la gendarmerie nationale de la Savoie (PGHM) à Bourg-Saint-Maurice. Il n'en revient pas. "La règle dit qu'au bout de 15 minutes, 90 % des personnes ensevelies perdent des chances de survie".

L'adolescent était dans un groupe de sept skieurs qui faisaient du hors-piste en tout début d'après-midi. C'est ce groupe qui provoque l'avalanche. Le jeune homme était en tête, et se fait emporter par la coulée

Le garçon s'en sort avec une jambe cassée, alors qu'il a été emporté par l'avalanche sur plusieurs centaines de mètres.  Selon le commandant, "L'enfant a eu de la chance de ne pas heurter un rocher pendant qu'il se faisait emporter, ni d'inhaler de la neige, et surtout d'avoir pu rester dans une position qui lui a permis de pouvoir respirer."

Une chance d'autant plus exceptionnelle que ce jeune homme n'avait pas sur lui de détecteur de victimes d'avalanches. La victime a été transportée à l'hôpital de Grenoble en observation.