Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Savoie : il tue sa maîtresse en la poussant dans le vide au col de la Chambotte

vendredi 3 août 2018 à 12:30 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Ce n'était pas un suicide, mais bel et bien un assassinat. Un isérois de 39 ans a été mis en examen jeudi soir à Chambéry pour avoir tué sa maîtresse. La semaine dernière il a délibérément poussé dans le vide la jeune femme au col de la Chambotte, sur les hauteurs du lac du Bourget.

Le lac du Bourget depuis le col de la Chambotte, où s'est produit le drame
Le lac du Bourget depuis le col de la Chambotte, où s'est produit le drame © Maxppp - Vincent Isore

La Chambotte, Saint-Germain-la-Chambotte, France

Un homme de 39 ans a été mis en examen pour assassinat jeudi soir à Chambéry. Cet isérois a reconnu avoir tué sa maîtresse en fin de semaine dernière, en la poussant dans le vide sur les hauteurs du lac du Bourget. Il a tenté de faire passer son décès pour un suicide

L'autopsie intrigue les enquêteurs

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le corps de la jeune femme est retrouvé sur une route escarpée du col de la Chambotte, qui surplombe le lac. Son véhicule est découvert à proximité de la falaise. L'affaire a tout d'un suicide, mais plusieurs rebondissements ces derniers jours ont tout changé. 

L'autopsie du corps révèle en effet des blessures incompatibles avec une chute. Les enquêteurs poussent les investigations, et apprennent que cette savoyarde de 27 ans entretenait une liaison avec un homme marié plus âgé. Tout bascule définitivement lorsqu'un témoin identifie la voiture de cet homme domicilié en Isére sur les lieux du drame ce soir là. 

La préméditation retenue 

Placé en garde à vue, le suspect nie dans un premier temps, mais reconnait finalement avoir donné rendez-vous à sa maîtresse au belvédère de la Chambotte, puis délibérément poussé la jeune femme dans le vide 25 mètres plus bas. Le juge d'instruction a retenu la préméditation. Cet homme, jusqu'alors sans histoire, a été placé en détention.