Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Savoie : les parents d'Anne-Cécile Pinel demandent d'écrire en masse au président de la République

mercredi 16 mai 2018 à 17:13 Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Les parents de la jeune femme dont les ossements ont été retrouvés en Croatie au début de l'année estiment que la justice française se désintéresse du dossier. Ils demandent à tous ceux qui les soutiennent d'écrire en masse à Emmanuel Macron.

Anne-Cécile Pinel
Anne-Cécile Pinel - ALJAC- capture écran

Trois ans après la disparition de leur fille, les parents d'Anne-Cécile Pinel continuent leur combat pour la vérité. Aujourd'hui ils demandent à tous ceux qui les soutiennent d'écrire en masse à Emmanuel Macron. Ils mettent à disposition une lettre-type sur le site internet de l'association Actions, Lumières, Justice pour Anne-Cécile, qu'il faut signer puis envoyer sans affranchissement à l'Elysée d'ici lundi 21 mai 2018. Plus de 70 personnes l'ont déjà fait.

Lettre-type que les parents proposent d'envoyer à Emmanuel Macron - Aucun(e)
Lettre-type que les parents proposent d'envoyer à Emmanuel Macron - ALJAC-Capture écran

Ils expliquent également leur démarche sur leur page Facebook.

"On demande d'écrire au président de la république pour soutenir notre action"-Michel Pinel

Ils veulent connaître les causes de la mort d'Anne-Cécile

Début janvier, le corps d'Anne-Cécile Pinel a été retrouvée en Croatie. La jeune femme originaire de Saint-Paul-sur-Isère près d'Albertville en Savoie avait disparu en 2014 alors qu'elle participait à un festival de musique.  Depuis, les parents estiment que l'enquête est au point mort côté français. On sait qu'Anne-Cécile Pinel a reçu un coup à la tête, mais rien d'autre. S'agit-il d'un accident ? D'un geste intentionnel ?

Les parents ont demandé à ce que le juge d'instruction français basé à Lyon soit dessaisi de l'affaire. La Cour d'appel de Lyon se prononcera à la fin du mois.  Les parents ont déjà écrit au président de la République et ont reçu une réponse dans laquelle on leur indique que "le Chef de l'Etat ne peut intervenir dans les affaires soumises à la justice". En attendant, la famille espère donc faire pression avec cette lettre envoyée en masse à Emmanuel Macron. 

D'après les parents, la justice française ne fait rien

Michel Pinel, le père d'Anne-Cécile, explique : "on ne demande pas d'intervenir sur la décision de justice, on demande juste d'intervenir pour que le juge instruise. Depuis un an il n'y a rien eu de fait"

Encore faut-il qu'il y ait un juge qui veuille bien faire le travail—Michel Pinel, le père d'Anne-Cécile

Pour faire avancer leur dossier, les parents d'Anne-Cécile Pinel vont se rendre en Croatie le 7 juin prochain pour rencontrer des représentants des autorités croates.