Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Savoie : recrudescence de vols dans les exploitations agricoles

vendredi 25 juillet 2014 à 11:33 Par Christophe Tourné, France Bleu Pays de Savoie

Face au nombre croissant de vols dans les exploitations, syndicats agricoles, la Chambre d'agriculture et la préfecture de la Savoie veulent renforcer la surveillance. Une convention est signée en ce sens ce vendredi à Chambéry

Un tracteur retourne la terre (image d'illustration).
Un tracteur retourne la terre (image d'illustration). © Maxppp

"On n’est pas un self service !"

C’est le cri de colère des agriculteurs face aux vols de fruits et légumes, d’animaux ou encore de gazole. La préfecture, les syndicats agricoles et la Chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc signent une convention ce vendredi. Elle vise à prévenir ces cambriolages en milieu rural et prévoit à renforcer les patrouilles de gendarmerie et de police la nuit aux abords des exploitations. Elle vise aussi à sensibiliser les agriculteurs sur l'installation de caméras de surveillance et l'utilisation de systèmes d’alerte anti-intrusion. L'objectif est d'enrayer ce phénomène qui inquiète les pouvoirs publics et les professionnels. "Un jour, un voleur va se prendre une cartouche de plomb !" , menace et regrette Guy Carraz, maraîcher à Vimines qui en a assez de se faire cambrioler ses tunnels de tomates.

Guy Carraz, un maraîcher en colère

Certains éleveurs se font même voler des vaches que les malfaiteurs n'hésitent pas à découper à la sauvette.

Même les cheptels sont victimes des vols, reportage de Jules Brélaz

La convention signée par la préfecture et les syndicats agricoles doit généraliser le dépôt de plainte accéléré. En clair, ce sont les gendarmes et les policiers qui pourraient se rendre sur l'exploitation, évitant à l'agriculteur de se déplacer. La convention encourage également le recours à la vidéo protection et aux systèmes d'alerte SMS.