Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Savoie : un cheval retrouvé blessé à Albens, le propriétaire porte plainte

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
Albens, France

À Albens, dans la commune nouvelle d'Entrelacs, un homme a déposé plainte ce lundi. La semaine dernière, il a retrouvé son cheval avec une coupure sur le museau. Les gendarmes ont ouvert une enquête.

Le groupe Facebook "Justice pour nos chevaux" rassemblent plus de 10 000 membres
Le groupe Facebook "Justice pour nos chevaux" rassemblent plus de 10 000 membres © Radio France - Jean-Christophe Rampal

Lorsque le propriétaire retrouve son cheval avec le museau coupé, il pense aux attaques qui sévissent en France. En Vendée, dans le Puy-de-Dôme, dans la Somme, des animaux sont retrouvés morts ou mutilés : les oreilles coupées, les yeux arrachés ou les organes prélevés. L'homme décide de porter plainte et les gendarmes ouvrent une enquête. 

Rien n'indique que c'est un acte de malveillance

Pour l'instant, les enquêteurs restent prudents. Rien n'indique que la plaie relève d'un acte de malveillance. L'animal aurait très bien pu se blesser tout seul. Aujourd'hui, le propriétaire ne s'exprime plus, les enquêteurs lui demandent de la discrétion pour ne pas céder à la psychose qui sévit sur les réseaux sociaux.

Les internautes s'emballent, ils parlent de rites sataniques, de challenges sur internet et même de marché noir. Que ce soit une vraie attaque ou une simple blessure, certains éleveurs de chevaux en Savoie ont fait dormir les bêtes à l'abri le weekend dernier. Sur Facebook, un groupe d'entraide s'est créé : "Justice pour nos chevaux". En à peine 3 semaines, il a atteint plus de 10 000 membres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess