Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Savoie : un homme tue son ex-femme au couteau à Grignon avant de se suicider

mardi 3 juillet 2018 à 10:54 Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Le drame s'est déroulé ce lundi soir dans la maison familiale de commune de Grignon en Savoie : un homme de 44 ans a tué son ex-femme à coups de couteau avant de se suicider. Leur fils de 14 ans était présent une partie des faits.

Le drame s'est déroulé dans ce jardin et cette maison de la rue Berthet.
Le drame s'est déroulé dans ce jardin et cette maison de la rue Berthet. © Radio France - Anne Chovet

Grignon, France

Un homme de 44 ans a tué son ex-femme à coups de couteau lundi soir avant de se retrancher dans sa maison pour mettre fin à ses jours, à Grignon (Savoie). 

La victime cherchait probablement à s'enfuir

Le drame s'est déroulé vers 23h15 selon les informations du parquet d'Albertville. Le couple est séparé depuis plusieurs mois et venait de rencontrer le juge aux affaires familiales dans le cadre d'une procédure de divorce

Ce soir là, la femme âgée de 43 ans revenait dans la maison familiale située rue Louis Berthet chercher son fils adolescent qui faisait du vélo. La dispute aurait donc éclaté en toute fin de soirée. Selon les premières constatations, la victime a été tuée  d'un ou plusieurs coups de couteau alors qu'elle cherchait probablement à s'enfuir en direction du portail de la maison. 

Le meurtrier s'est ensuite retranché dans la maison et s'est poignardé à mort de plusieurs coups de couteau.

La victime a tenté de fuir en direction du portail de la maison - Radio France
La victime a tenté de fuir en direction du portail de la maison © Radio France - Radio France

Des témoins entendus encore aujourd'hui

Des voisins auraient été alertés par les cris de la femme dans le jardin et l'un d'eux aurait tenté d'intervenir. Il n'y est pas parvenu et c'est lui qui ensuite appellera les secours. Son témoignage, celui d'autres personnes du quartier ainsi que celui du fils adolescent sont recueillis par les enquêteurs depuis ce mardi matin. Une enquête de voisinage a eu lieu mardi.  Les derniers témoins, ou personnes habitant près de la scène de crime, seront entendus ce mercredi. 

J'ai entendu hurler une femme et puis d'un coup plus rien—témoigne un voisin au micro de France Bleu Pays de Savoie

"Mon voisin a aperçu le corps par terre et a essayé de faire quelque chose", témoigne un riverain

Le fils de 14 ans était présent au moment du drame

Le fils du couple, âgé de 14 ans, était "vraisemblablement présent une partie de la scène", selon la procureur de la République d'Albertville, Anne Gaches, qui s'est rendue sur place dès lundi soir. On ne sait pas précisément ce qu'il aurait vu du drame. Selon nos informations, il a été mis à l'abri par un voisin. Le couple avait aussi une fille de 17 ans qui était absente au moment des faits. 

La police scientifique s'est rendue sur place

Le meurtrier n'a aucun antécédent judiciaire connu.

La brigade de recherche d'Albertville a été saisie du dossier. La police scientifique s'est rendue sur place dès lundi soir pour effectuer les premiers relevés. Les autopsies des corps ont lieu ce mercredi.

Grignon n'a jamais connu pareille tragédie — Brigitte Petit, la maire de Grignon

Brigitte Petit, la maire de Grignon, a été prévenue à une heure du matin. "C'est un choc. Grignon n'a jamais connu une tragédie pareille. On voit ce genre de choses à la télé, mais ici..." L'élue de ce village de 2 100 habitants est très émue ce mardi matin encore. Elle s'avoue impuissante : "Que dire ? A part essayer de réconforter les uns et les autres. Que s'est-il vraiment passé ? Que vivaient-ils depuis des années ? Peut-être qu'on ne saura jamais."

"Ca a été un choc (...) terrible", raconte la maire de Grignon