Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Savoir nager, un enjeu de sécurité

-
Par , France Bleu Maine

Plus de 500 personnes sont mortes de noyades en France en 2018. Savoir nager c'est agréable, mais c'est aussi important point de vue sécurité, à la piscine ou à la mer. Au centre aquatique SIttelia, à Montfort-le-Gesnois, la sécurité des enfants dans l'eau est prise très au sérieux.

Le premier cour de natation à la piscine de Frais Vallon à Marseille
Le premier cour de natation à la piscine de Frais Vallon à Marseille © Radio France - Romain Sost

Montfort-le-Gesnois, France

Dans le grand bain, une dizaine d'enfants se jettent à l'eau. Ce jour-là c'est Florian le maître-nageur qui les encadre. "On met d'abord le menton dans l'eau, puis la bouche, le nez, la têt en entier!" L'objectif, c'est de familiariser les enfants avec le milieu aquatique. "On simule une chute dans l'eau, et puis après l'enjeu c'est de savoir se débrouiller sur une distance de 50 mètres pour avoir tous les repères aquatiques."

Au centre aquatique Sittelia, on prend ça très au sérieux. Dès la rentrée de septembre, des cours de "ludi-nage" seront dispensés, entièrement consacrés à la sécurité des enfants dans l'eau.  "Il faut apprendre à bien flotter, explique Florian, surtout là où on a pas pied. Et surtout sur le dos, pour qu'un enfant puisse se sauver tout seul en étant sur le dos, car il peut respirer sans problème."

Initiation, ou perfectionnement,  les cours de natation permettent aussi de rassurer les parents. C'est le cas d'Hélène. Son fil Ellliot, 7 ans, à déjà appris à nager. Mais à l'approche des vacances, elle "préfère lui faire faire des cours. On a la chance de partir sur un bateau, il a un gilet de sauvetage mais à un moment il faut qu'il sache nager."

En 2018 plus de 1600 noyades ont été recensées en France.

Choix de la station

France Bleu