Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sciences-Po Grenoble secoué par deux affaires d'agressions sexuelles

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Depuis ce week-end, les dix instituts d'études politiques en France sont ébranlés par une vaste affaire de violences sexuelles. De nombreux témoignages d'étudiants ou d'anciens étudiants affluent sur les réseaux sociaux pour dénoncer des agressions sexuelles subies durant leurs études.

L'IEP de Grenoble, qui fête ses 70 ans, a inauguré l'extension de ses bâtiments.
L'IEP de Grenoble, qui fête ses 70 ans, a inauguré l'extension de ses bâtiments. © Radio France - Véronique Pueyo

C'est une déferlante venue de Sciences Po Toulouse et qui secoue depuis ce week-end les instituts d'études politiques en France. Et celui de Grenoble ne fait pas exception. "La directrice de Sciences-Po Grenoble, Sabine Saurugger, a été informée, par le biais de captures d’écran de posts publiés sur les réseaux sociaux, d’un grand nombre de témoignages relatant des cas de violences sexistes ou sexuelles", détaille la direction dans un communiqué.

Parmi les témoignages qui secouent depuis hier sur les réseaux sociaux -c'est le hashtag #sciencesporcs- certains viennent en effet de l'IEP de Grenoble. Deux enquêtes préliminaires sont ouvertes pour des agressions sexuelles. On ne connaît pas pour le moment la nature des faits ni leur date. La directrice de l'établissement a apporté son soutien aux étudiantes dans un communiqué.

D'autres instituts d'études politiques sont aussi concernés : enquête pour viol à Sciences-Po Toulouse et un signalement à la justice à l'IEP de Strasbourg. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess