Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Sébastien Vahaamahina auditionné ce jeudi devant la commission de discipline de World Rugby

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Le deuxième ligne de l'ASM Clermont Auvergne va être entendu après son coup de coude en quart de finale de Coupe du Monde de rugby. Il va devoir s'expliquer sur son geste, dans une audience qui promet d'être très technique.

Sébastien Vahaamahina lors de sa sortie du terrain dimanche 20 octobre à Oita au Japon
Sébastien Vahaamahina lors de sa sortie du terrain dimanche 20 octobre à Oita au Japon © Maxppp - David Davies

Marcoussis, France

"Il va pas falloir verser dans le pathos" lors de cet audience. Sébastien Vahaamahinava être confronté ce jeudi à plusieurs commissaires anglo-saxons qui vont examiner son geste  lors du quart de finale entre le XV de France et le Pays de Galles. L'audience promet d'être très technique, avec cependant une issue auquel le joueur de Clermont s'est sûrement préparé : il sera forcement sanctionné pour ce coup de coude. 

Peu de communication ce mercredi 

L'audience est prévue à 11 heures ce jeudi à Tokyo. Sébastien Vahaamahina y assistera depuis le centre d'entrainement des Bleus à Marcoussis, aux côtés du président de l'ASM Eric de Cromières, qui n'a pas souhaiter s'exprimer. Cette volonté de ne pas communiquer est avant tout pour protéger Sébastien Vahaamahina, déjà sous le feu des critiques des réseaux sociaux et de certains de ses partenaires comme Camille Chat, malgré son mea-culpa

Et puis, il s'agit aussi d'éviter des maladresses, dont quelques unes ont déjà été commises. Comme par exemple, d'annoncer son opération du bras très prochainement. "Annoncer que Sébastien va se faire opérer du bras avant de connaître sa sanction, c'est risquer que les juges considèrent qu'au repos forcé, il ne pourrait pas jouer les matchs. Les commissaires pourraient donc le sanctionner plus fortement" estime un des proches du joueur. 

Selon le site internet de World Rugby, qui édite un barème des sanctions, "frapper avec le coude" est puni de 2 semaines à 52 semaines de suspension. Si c'est à un "degré supérieur", cela pourrait être sanctionné de dix semaines d'arrêt de toute compétition. 

L'ASM dans l'attente 

Le coach de l'ASM Franck Azéma doit donc se préparer à ne pas compter dans ses rangs le deuxième ligne Sébastien Vahaamahina. "On va s'attacher à trouver une solution. On a un effectif de qualité, on a essayé de parer à ça durant cette période où il était déjà absent" explique l'entraîneur des Jaunes et Bleus. 

"On va prendre soin de Sébastien quand il va rentrer, de son coude, de son corps et de sa tête" - Franck Azéma

Les internationaux français, eux, sont rentrés en début de semaine et profitent de 15 jours de vacances. L'ASM joue son prochain match en Top 14 le 9 novembre 20h45 à Toulouse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu