Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Sécheresse dans l'Hérault : la préfecture prolonge l'interdiction de feux à proximité des bois

mardi 2 octobre 2018 à 17:25 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault

Après un été très calme, le risque d'incendie est très élevé sur l'Hérault en ce début d'automne, la préfecture prolonge donc jusqu'au 15 octobre l'interdiction de faire des feux à proximité des bois.

Le risque d'incendie est encore très élévé sur l'Hérault
Le risque d'incendie est encore très élévé sur l'Hérault - SDIS 34

Hérault, France

La sécheresse s’est installée au cours du mois d’août et s’est aggravée en septembre sur l’ensemble du département de l'Hérault. Le dessèchement de la végétation et l’absence de précipitation prévue à court terme, couplés à des épisodes de fort vent, favorisent depuis une semaine le développement d’incendies sur des surfaces de plus en plus importantes. Le risque d’incendie de végétation devient ainsi très élevé pour la première fois depuis le début de l’été.

Ce mardi après-midi, un incendie a encore détruit deux hectares de garrigues sur la commune de Morgon près de Béziers.

En conséquence, le préfet de l’Hérault a décidé de prolonger jusqu’au 15 octobre 2018 la période d’interdiction de l’emploi du feu à l’intérieur et à moins de 200 mètres des bois, forêts et garrigues.

Il est rappelé que le brûlage des déchets verts de parcs et jardins (déchets de tonte, feuillages, branchages issus d’élagage de haies…), demeure interdit sur l’intégralité du département (au titre de l’article 84 du Règlement sanitaire départemental).

Le non-respect de l’interdiction de l’emploi du feu expose son auteur à des poursuites pénales. En cas d’incendie, même involontaire, des amendes pouvant aller jusqu’à 150.000 euros ainsi que des peines d’emprisonnement peuvent être prononcées. Des dommages et intérêts peuvent être réclamés.

Si vous avez connaissance d’un départ de feu, contactez sans délai les sapeurs-pompiers au 18 ou 112 pour faciliter les conditions d’intervention des services de lutte contre l’incendie.