Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Secours : Exercice grandeur nature dans un canyon du Centre-Corse

-
Par , France Bleu RCFM

Les secours de haute montagne étaient en répétition ce vendredi, dans le canyon du Verghellu, affluent du Vechju. 60 gendarmes, pompiers, ou encore médecins ont simulé une intervention lors d'un accident de Canyoning. Un scénario "multi-victimes" qui rappelle le drame de Soccia, survenu l'an passé.

Le Dragon 2B, hélicoptère de la sécurité civile, assurait l'appui aérien pour cet exercice dit "ORSEC"
Le Dragon 2B, hélicoptère de la sécurité civile, assurait l'appui aérien pour cet exercice dit "ORSEC" © Radio France - Olivier Castel

Venaco, France

Le scénario est catastrophique, volontairement. 7 personnes sont emportées par une crue dans le Verghellu, à cheval entre Vivariu et Venacu. Le Dragon 2B, hélicoptère de la sécurité civile est le premier sur les lieux, 10 minutes après qu'ait été donnée l'alerte. Au sol, les gendarmes du peloton de Haute Montagne se coordonnent avec les pompiers et médecins présents à bord.

Une des victimes secourure par un secouriste du peloton de gendarmerie de haute montagne, le PGHM - Radio France
Une des victimes secourure par un secouriste du peloton de gendarmerie de haute montagne, le PGHM © Radio France - Olivier Castel

Dans cet exercice dit "multi-victimes", le plus réaliste possible, 1 personne sera déclarée décédée. Un scénario qui rappelle malheureusement le drame de Soccia, en août 2018, ou 7 randonneurs avaient été emportés par une crue dans le bassin versant du Zoicu. 5 d'entre elles étaient décédées. 

Un secouriste hélitreuillé sur les lieux de l'accident fictif - Radio France
Un secouriste hélitreuillé sur les lieux de l'accident fictif © Radio France - Olivier Castel

Ce genre d'exercice inter-services est régulier, un par trimestre. Pour la première fois, il intégrait l'UISC5 de Corti, L'Unité d'Instruction et d'Intervention de la Sécurité Civile. Celle-ci dispose d'une section de 18 hommes avec du matériel tels que des coussins pneumatiques, afin de soulever des rochers, et dégager des corps. Elle intervient dans toute la Corse.

Le Chef d'escadron Marie Sachot, commandant en Chef du PGHM de Corse, venait de prendre son service, sur l'île, à l'époque du drame de Soccia. C'est elle qui a coordonné l'exercice.  - Radio France
Le Chef d'escadron Marie Sachot, commandant en Chef du PGHM de Corse, venait de prendre son service, sur l'île, à l'époque du drame de Soccia. C'est elle qui a coordonné l'exercice. © Radio France - Olivier Castel

Une répétition grandeur nature importante pour les autorités, marquée par la présence de François Ravier, Préfet de Haute-Corse. Depuis le drame de Soccia, les autorités et les secours ont multiplié les réunions pour être mieux préparés. De plus, des groupes de travail incluant les professionnels du canyoning ont été mis en place. Ils devraient rendre leurs conclusions sous peu.