Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécurité : la délinquance globale en baisse dans l'Eure en 2020

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

La préfecture de l'Eure a dressé ce vendredi son bilan 2020 de la sécurité. La délinquance globale est en baisse dans le département, notamment pour les vols et les cambriolages. Les violences sexuelles sont elles en hausse de 20%.

Une conférence de presse sur les chiffres de la sécurité dans l'Eure en 2020 était organisée ce vendredi par le préfet Jérôme Filippini
Une conférence de presse sur les chiffres de la sécurité dans l'Eure en 2020 était organisée ce vendredi par le préfet Jérôme Filippini © Radio France - Laurent Philippot

"L'année 2020 a été très particulière du fait de la crise qui s'est fait sentir sur la sécurité" prévient d'emblée le préfet de l'Eure, Jérôme Filippini qui souligne "une très forte mobilisation des services de police, de gendarmerie, des pompiers et des services de l’État, malgré le risque sanitaire". Le département de l'Eure suit globalement les tendances nationales. En zone police, 7552 faits ont été constatés, soit une baisse de 10%, et "la part des mineurs est en baisse" souligne la directrice départementale adjointe de la sécurité publique, la commissaire Alexandra Capogna. 

Les tendances 2020

Jérôme Filippini en met trois en avant : "Une baisse de 13% des atteintes aux personnes" (les vols de véhicules sont en baisse de 9% par rapport à 2019, diminution des vols avec violences -16%, 16% de baisse des dégradations et destructions, moins de cambriolages. Par rapport à 2019, les violences aux personnes (atteintes volontaires à l'intégrité des personnes) sont stables avec "une baisse de 18% des violences crapuleuses" mais "une hausse des violences sexuelles de 20%", à l'égard des femmes et des enfants, très souvent dans le cadre familial. Des violences sexuelles stables et des violences conjugales en légère hausse en zone police alors que les violences intrafamiliales sont en hausse surtout en zone gendarmerie

Une intervention toutes les quatre heures en lien avec les violences intrafamiliales - Colonel Cédric Collard, commandant du groupement de gendarmerie de l'Eure

Pour les gendarmes de l'Eure, les violences intrafamiliales ont représenté 8% des interventions annuelles au nombre de 29.000 pour 135.000 appels au 17. Pour autant, les victimes ont fait plus de signalements et ont plus déposé plainte. 

Le préfet avance pour finir une hausse des escroqueries de 8%.

Sécurité : les tendances 2020 par Jérôme Filippini, préfet de l'Eure

Jérôme Filippini souligne également une année sensible pour les violences urbaines, "à la fin du premier confinement avec une succession de rodéos avec des mini-motos, une nuit chaude du 13 juillet à Évreux avec le recours massifs aux mortiers et aux feux d'artifices, et des agressions préméditées de forces de l'ordre à l'automne"

Sécurité routière  : des chiffres insatisfaisants 

Malgré les restrictions de circulation dues au confinement et au couvre-feu, il n'y a eu qu'un peu moins de morts sur les routes de l'Eure, 29 (chiffre provisoire) en 2020, contre 33 en 2019. Le nombre de blessés s'établit à 469 (530 en 2019), pour 383 accidents (seulement neuf de moins que l'an dernier).  Les conduites sous l'emprise de l'alcool sont en forte baisse (2047) alors que les infractions liées à la consommation de stupéfiants (2012) sont en hausse depuis 2018. 

Mise en œuvre du plan stups

Au cours de l'année 2020, près de 13 kilos d’héroïne et 61 kilos de cannabis ont été saisis par les policiers et gendarmes de l'Eure et 82.866 euros d'avoirs criminels ont été saisis. 186 amendes forfaitaires délictuelles stupéfiants ont été dressées. 

Policiers et gendarmes davantage pris à partie

Plusieurs dizaines de milliers de contrôles ont été effectués pour le respect des règles sanitaires (couvre-feu et attestations) et plusieurs milliers de contraventions ont été dressées. La commissaire Capogna évoque"une population parfois tendue", "l'année 2020 a mis à rude épreuve les militaires de la gendarmerie" enchérit le colonel Collard.

Plus de tensions entre les forces de l'ordre et la population constatent policiers et gendarmes

Il faut dire aux policiers, aux gendarmes, aux pompiers qu'on les aime, ils en ont besoin" - Jérôme Filippini, préfet de l'Eure

La réponse de la justice

"Il y a eu moins de faits commis mais des faits extrêmement graves" explique la procureure de la République d’Évreux, Dominique Puechmaille. Et même si le tribunal d’Évreux a été fermé pendant deux mois et demi du fait de la crise sanitaire, ce qui a entraîné "une baisse du nombre de jugements", la procureure souligne une justice en action avec "une augmentation du nombre des affaires poursuivables et poursuivies"

"Le retard pris sera rattrapé fin mars" estime la procureure de la République, Dominique Puechmaille

La justice a su s'adapter à la crise sanitaire avec une très forte réorientation vers des ordonnances pénales (3346 en 2020 contre 2281 en 2019). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess