Faits divers – Justice

Sécurité renforcée au marché de Noël d'Orléans après l'attentat de Berlin

Par Stéphane Barbereau et Camille Labrousse, France Bleu Orléans et France Bleu mercredi 21 décembre 2016 à 8:35

Le marché de Noël d'Orléans en pleine installation, fin novembre
Le marché de Noël d'Orléans en pleine installation, fin novembre © Radio France - Stéphane Barbereau

La mairie d'Orléans a décidé de renforcer la présence de ses policiers municipaux dès le lendemain de l'attaque en Allemagne, revendiquée par le groupe Etat Islamique.

Quelques heures après l'attaque au camion du marché de Noël à Berlin, la mairie d'Orléans décidait de renforcer la sécurité sur le marché de Noël de la place du Martroi. Quatre à six agents municipaux ont été appelés en renfort, en plus des 20 policiers mobilisés exclusivement sur le marché. Sur place, la grande roue tourne, le manège est rempli, le Père Noël prend la pose pour les enfants, comme si de rien n'était. Jacques est serein :

On était au courant de l'attentat de Berlin mais en traversant le marché de Noël, on ne pensait pas qu'il pouvait nous arriver la même chose. Il faut rester courageux et déterminé, il faut savoir résister

Reportage au marché de Noël d'Orléans

Derrière son comptoir, Jessy, qui vend des bijoux en bois, est tout sourire : "c'est vrai qu'on y pense un peu mais on se sent en sécurité. J'ai vu pas mal de patrouilles depuis le début du marché". Les commerçants constatent toutefois qu'il y a moins de monde cette année mais il est impossible de faire un lien formel avec les attentats des derniers mois. Pierre, lui, ne cache pas son inquiétude :

Maintenant on sort, on n'est pas à l'abri de tout çà donc on a un peu les jetons !

Cet homme avoue qu'il regarde à droite à gauche, en traversant ce lieu très fréquenté pendant les fêtes. Le dispositif de sécurité est pourtant très visible : des plots, des poteaux et de grosses jardinières pour éviter toute attaque au camion ainsi que des patrouilles de police municipale, nationale, des militaires de la mission Sentinelle pour rassurer la population. La mairie annonce également qu'elle va renforcer la présence de policiers au CSO (centre de sécurité orléanais) où l'on gère quelques 200 caméras de vidéosurveillance installées dans toute la ville.