Faits divers – Justice

Sécurité routière : 21 morts sur les routes ligériennes depuis janvier

Par Anne-Laure Bousiges, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 3 juin 2014 à 17:20

Sécurité routière : Actions de prévention et de répression
Sécurité routière : Actions de prévention et de répression © Radio France - Anne-Laure Bousiges

Depuis le début de l'année, 21 personnes sont mortes sur les routes de la Loire. Par rapport à l'année dernière, à la même époque, il y a plus d'accidents (en hausse de 32%), plus graves aussi avec une hausse du nombre de tués mais aussi de blessés.

C'est très souvent, le défaut de maîtrise du véhicule, la vitesse excessive mais aussi l'alcool (en hausse de 10%) qui sont en cause, ainsi que le non respect des feux tricolores. Et à cela s'ajoute, cette année, une problématique particulière : les piétons. Six sont morts depuis début janvier 2014 sur les routes de la Loire (alors que sur l'ensemble de l'année 2013, il y en a eu quatre). Les motards ne sont pas épargnés non plus (quatre morts en 2014).

Sécurité routière ENRO 1

Exemple d'actions de prévention : le 17 juin à l'hippodrome de Saint-Galmier, opération "permis piéton" pour des enfants de CE2 ou encore au Collège Marc Seguin de Montreynaud, 150 jeunes seront formés à l'utilisation du scooter.

"Plus d'accidents, plus de morts, plus de blessés" (La préfète de la Loire, Fabienne Buccio)

Pour éviter les accidents, il y a la prévention mais aussi les contrôles de police et de gendarmerie. Dans la Loire, il y a 16 radars fixes et une dizaines de radars sur des feux de signalisation mais depuis quelques jours dans la Loire, une nouvelle voiture circule dans le département. Une voiture banalisée redoutable pour les automobilistes non respectueux des limitations de vitesse.

Sécurité routière BOB VL banalisée

"Les piétons ont des droits parce qu'ils sont vulnérables mais ils ont aussi des devoirs" (Capitaine Claude Lara)

Le Plan Départemental d'Actions de Sécurité Routière 2014 a été présenté mardi à la préfecture de la Loire. Une soixantaine d'actions sera menée sur le département, pour un coût de 55.000 euros, avec des priorités : les conduites à risques sous l'emprise de l'alcool et stupéfiants, les jeunes (12-25 ans), les deux roues motorisés, et les piétons.

Des actions de prévention sont lancées mercredi et jeudi à Saint-Étienne, à destination des automobilistes mais aussi des piétons. Six piétons sont morts depuis début janvier 2014 dont quatre en zone urbaine.

Sécurité routière ENRO 2 piétons