Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Sécurité routière : l'utilisation du portable au volant risquerait de vous coûter votre permis

-
Par , France Bleu

En cas d'infraction téléphone à la main, vous vous exposerez bientôt à une suspension de permis. C'est désormais prévu dans un article de la loi d'orientation des mobilités tout juste voté en première lecture à l'Assemblée nationale.

Sept Français sur dix utilisent leur portable en voiture, d'après un récent sondage Axa Prévention.
Sept Français sur dix utilisent leur portable en voiture, d'après un récent sondage Axa Prévention. © Maxppp - Luc Nobout

France

D'ici la fin de l'année, utiliser votre téléphone au volant pourrait vous priver de votre permis quelques temps. Un conseil interministériel de la sécurité routière se tient ce mardi 9 juillet 2019 à Paris, au lendemain de l'annonce d'un article de la Loi d'orientation des mobilités (LOM) qui prévoit cette suspension de permis, tout juste voté en première lecture à l'Assemblée nationale. Car les Français ont un comportement de plus en plus dangereux au volant, 7 sur 10 reconnaissent envoyer un texto ou répondre à un appel, d'après un récent sondage.

Trois fois plus de risques d'accidents 

Quand on utilise le portable en conduisant, on multiplie par trois le risque d'avoir un accident, d'après l'observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Aujourd'hui, 14% d'entre eux sont provoqués par une perte d'attention, souvent à cause du téléphone. 

Les 135 euros d'amende et les trois points en moins sur le permis prévus par le code de la route ne semblent pas assez dissuasif. D'où la nouvelle mesure du gouvernement qui durcit le ton. Bientôt, si un conducteur est pris portable à la main en mordant une ligne blanche ou en grillant un stop, il risquera une suspension de permis.

Une solution "éphémère", d'après une association d'automobilistes

Pour l'association 40 millions d'automobilistes, la suspension de permis n'est pas une solution. "Un million de Français roulent aujourd'hui sans permis ou sans assurance", explique Pierre Chasseray, son délégué général, avant d'ajouter : "Quand on leur retire, ils roulent quand même !"

Il préconise plus de pédagogie pour changer les mauvaises habitudes, en s'appuyant notamment sur les auto-écoles pour sensibiliser les jeunes futurs conducteurs.