Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Séderon : un recours des pharmaciens contre le médecin pour lui interdire de vendre des médicaments

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Plusieurs pharmaciens des Hautes Baronnies ont déposé un recours devant le tribunal administratif. Ils refusent que le nouveau médecin de Séderon puisse vendre des médicaments à ses patients.

Le village de Séderon dans les Hautes Baronnies
Le village de Séderon dans les Hautes Baronnies © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Le maire de Séderon est effondré. Pendant quatre ans, il s'est battu pour que le village retrouve un médecin. Le dernier est parti le 31 décembre 2015. Neuf candidats se sont présentés suite à la petite annonce du maire et personne n'est resté. Le dixième candidat a été le bon. Le docteur Guevennec s'est installé le 9 décembre dernier avec la possibilité en accord avec l'Agence régionale de santé de délivrer les médicaments qu'il prescrit. Dans le jargon médical, on appelle cela la propharmacie. C'est aujourd'hui ce que dénonce les pharmaciens du secteur. 

"Je pourrais perdre un tiers de mon chiffre d'affaires." - Françoise Gillet, pharmacienne à Montbrun-les-Bains

Françoise Gillet estime que depuis quatre ans, personne n'a manqué de médicaments et que les habitants des environs se sont débrouillés pour aller chercher leurs médicaments. Elle-même envoie les médicaments par colis ou fait appel à un coursier. Selon elle, si le médecin de Séderon vend des médicaments elle perdra un tiers de chiffre d'affaires et c'est susceptible de compromettre l'avenir de son officine

"C'est incompréhensible qu'on puisse mettre en exergue un chiffre d'affaires face à un problème de santé publique." Jean Moullet, maire de Séderon 

Le maire de Séderon ne comprend pas cette fronde. Le village est un peu isolé. Il explique que la première pharmacie est à 30 kilomètres aller/retour. Le tout sur une route de montagne parfois difficile l'hiver. La deuxième pharmacie est à 72 kilomètres aller/retour à Buis-les-Baronnies. La troisième à 80 kilomètres à Laragne dans les Hautes-Alpes. La grande majorité de la population de Séderon est âgée, sans moyen de locomotion. Un médecin qui délivre des médicaments, c'est essentiel. Trois médecins généralistes du secteur se sont associés à cette requête.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu