Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Seine-et-Marne : la police met fin à une soirée libertine à Collégien

-
Par , France Bleu Paris

Une centaine de participants à une soirée libertine ont été verbalisés ce vendredi soir à Collégien (Seine-et-Marne) pour non-respect du couvre-feu. Ils participaient à une soirée visiblement libertine.

Les policiers ont été prévenus en début de soirée par des riverains.
Les policiers ont été prévenus en début de soirée par des riverains. © Radio France - Richard Vivion

Une centaine de participants à une soirée libertine ont été verbalisés pour non-respect du couvre-feu, à Collégien (Seine-et-Marne) ce vendredi soir, ont appris nos confrères de franceinfo de source policière, confirmant les informations de BFMTV. 

La police alertée par des riverains

En début de soirée ce vendredi, des riverains ont prévenu la police, après des allées et venues de voitures devant un entrepôt de l'allée du clos des Charmes, à la lisière de l'autoroute A4. Les policiers se présentent à 21 heures sur le parking et dressent 11 procès-verbaux pour non-respect du couvre-feu aux personnes présentes devant l'entrepôt, soit 135 euros d'amende. 

Les forces de l'ordre obtiennent l'autorisation judiciaire de pénétrer dans l'enceinte du bâtiment autour de 23 heures, et se retrouvent au cœur d'une soirée visiblement libertine d'après le récit d'agents présents lors de l'intervention. 81 participants sont alors verbalisés, toujours pour non-respect du couvre-feu. Du matériel de sonorisation a été saisi. La soirée a pris fin vers 1h du matin. 

Aucune garde à vue n'a eu lieu, mais quatre personnes ont été entendues librement au commissariat de Noisiel, chargé des investigations. La police est toujours à la recherche du ou des organisateurs présumés de cette soirée clandestine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess