Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Seine-et-Marne : le corps d'un homme, porté disparu depuis mi-décembre, retrouvé dans un appartement vide

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le corps d'un homme de 59 ans, tué à l'arme blanche, a été découvert mardi 24 décembre dans un appartement vide à Lizy-sur-Ourcq, en Seine-et-Marne. La victime était portée disparue depuis le 12 décembre dernier. Deux hommes sont en garde à vue.

Gendarme, illustration.
Gendarme, illustration. © Radio France - Victor Vasseur

Lizy-sur-Ourcq, France

Il était porté disparu depuis le 12 décembre dernier. Un homme de 59 ans, habitant à Longperrier en Seine-et-Marne, a été découvert mardi 24 décembre sans vie dans un appartement vide de Lizy-sur-Ourcq. Il a été tué à coups de couteau, a annoncé ce jeudi le parquet de Meaux. 

La compagne de la victime avait signalé sa disparition mi-décembre. Selon elle, il était "parti chercher un sapin de Noël". L'homme, qui travaillait de nuit à l'aéroport de Roissy, avait quitté la veille son domicile en voiture, son téléphone et sa carte bleue en poche.

Deux suspects en garde à vue 

L'enquête a permis de démontrer que la voiture de la victime avait été mise en vente sur internet le jour même de sa disparition. L'analyse de son téléphone a également révélé, selon l'AFP, qu'il entretenait des relations homosexuelles et utilisait des sites de rencontre.

Deux hommes, âgés de 27 et 59 ans, ont été interpellés mardi. Ils étaient en contact avec la victime et auraient aussi un lien avec la mise en vente de la voiture selon le parquet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu