Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Seine-et-Marne : le professeur de mathématiques, condamné pour une relation avec une élève, continuait de la voir

mardi 10 avril 2018 à 19:30 Par Jocelyne Jean, France Bleu Paris

Le professeur de 31 ans, condamné le 27 novembre dernier à Fontainebleau pour avoir entretenu une relation sexuelle avec une ancienne élève âgée de 14 ans, a été arrêté fin mars après l'avoir emmené une journée à Disneyland Paris. Il sera jugé le 10 septembre. Il encourt 5 ans de prison.

 illustration Palais de Justice
illustration Palais de Justice © Maxppp -

Seine-et-Marne, France

Le 27 novembre dernier, un professeur de mathématiques de 31 ans de Champagne-sur-Seine (77) avait été reconnu par le tribunal correctionnel de Fontainebleau coupable d’atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans par personne abusant de l’autorité que lui confèrent ses fonctions. Il avait été condamné à 18 mois de prison avec sursis mise à l’épreuve de deux ans et à l’interdiction d’exercer en contact avec des mineurs. Mais aucune interdiction d’entrer en contact avec la victime n'avait été prononcée.

Il avait repris contact avec la jeune fille

L'adolescente maintenant âgée de 15 ans fugue . On est fin mars. Sa maman signale sa disparition à la police . Le professeur est arrêté alors qu'il vient de passer une journée avec la jeune fille à Disneyland Paris. 

La mère a déposé une plainte pour soustraction de mineurs. 

Le professeur sera jugé le 10 septembre. Il risque 5 ans de prison. 

De plus, la maman de l'adolescente souhaite obtenir l’interdiction du professeur d’approcher sa fille. Cette demande sera étudiée lors d’une audience fixée au 4 mai.