Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Seine-et-Marne : un passeur britannique condamné à quatre mois de prison avec sursis

jeudi 30 novembre 2017 à 12:08 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Un passeur britannique a été condamné mardi à quatre mois de prison avec sursis. Il avait été interpellé dimanche en Seine-et-Marne au péage de Montreuil-aux-Lions sur l'autoroute A4. Il y avait huit migrants dont trois enfants dans sa voiture.

Gendarmerie
Gendarmerie © Maxppp -

Seine-et-Marne, France

Quatre mois de prison avec sursis, c'est la peine infligée mardi à un passeur britannique. Il a aussi été condamné à 15.000 euros d'amende dont 5.000 avec sursis. Il ne pourra plus entrer sur le territoire français durant trois ans.

Les fonctionnaires des douanes judiciaires avaient arrêté ce passeur dimanche soir au péage de Montreuil-aux-Lions (Seine-et-Marne). IL avait été placé en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Lizy-sous-Ourcq. A bord de son véhicule il y avait huit migrants dont trois enfants. Les deux plus jeunes avaient un an et demi et quatre ans. Le troisième était âgé de 15 ans. Ils ont affirmé être de nationalité irakienne.

Il s'agirait peut-être d'une filière clandestine

D'après les documents qui ont été saisis, les migrants irakiens auraient tous suivi le même parcours pour venir en France. Ils seraient passés par la Turquie, l'Italie et la France pour rejoindre l'Angleterre.

Les clandestins ont été placés dimanche en retenue administrative. Ils ont l'obligation de quitter le territoire français sous 30 jours.

Le véhicule n'en était peut-être pas à son premier voyage

Un couteau, une bombe lacrymogène, 460 euros et 685 livres sterling en liquide ont été trouvés sur le conducteur qui a indiqué vouloir se rendre dans le nord de la France à Dunkerque.

Trois téléphones portables, plusieurs cartes SIM et des documents d'immigrés ont été découverts dans sa voiture. Le véhicule aurait pu être régulièrement utilisé pour transporter des personnes en situation irrégulière à travers l'Europe, estiment les gendarmes.