Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Seine-et-Marne : une rave party interrompue à Villenauxe-la-Petite, commune limitrophe de l'Yonne

-
Par , , France Bleu Paris, France Bleu Auxerre, France Bleu

Une rave party s'est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche à Villenauxe-la-Petite, en Seine-et-Marne. Les gendarmes l'ont découverte après l'appel d'un agriculteur, gêné par le bruit. 300 à 400 personnes étaient présentes, l'organisateur avait mis à disposition masques et gel hydroalcoolique.

300 à 400 participants étaient réunis à cette rave party, à Villenauxe-la-Petite, commune de Seine-et-Marne, limitrophe de l'Yonne
300 à 400 participants étaient réunis à cette rave party, à Villenauxe-la-Petite, commune de Seine-et-Marne, limitrophe de l'Yonne © Radio France - Nina Valette

Ils avaient prévu de faire la fête jusqu'à ce dimanche en fin d'après-midi. Dans la nuit de samedi 18 au dimanche 19 juillet, une rave party s'est déroulée à Villenauxe-la-Petite, en Seine-et-Marne, commune limitrophe de l'Yonne. 

La rave se déroulait dans un champ

Un premier appel aux gendarmes, vers 1h30 du matin, informe la gendarmerie de la présence de nombreux piétons sur la route qui mène du nord de l'Yonne au sud de la Seine-et-Marne. Selon la gendarmerie, les participants de cette rave s'étaient pour certains garés dans des communes du nord de l'Yonne, avant de venir à pied à Villenauxe-la-Petite.

Un deuxième appel aux gendarmes vers 2h30 du matin ; cette fois, c'est un agriculteur qui se plaint de nuisances sonores, notamment de la musique. Les gendarmes se déplacent et découvrent 300 à 400 personnes à cette rave party, organisée sur un champ. 

Masques et gel à disposition des participants

L'organisateur avait mis à disposition des masques et du gel hydroalcoolique pour les participants, ce qui atténue quelque peu l'inquiétude autour d'un éventuel foyer épidémique. La rave party étant relativement isolée, et sans débordement, elle s'est poursuivie jusqu'au petit matin, avec les gendarmes aux abords. A 8h30 ce dimanche, une centaine de fêtards était encore sur place à ce moment. Le matériel a ensuite été démonté.

Aucune plainte n'est déposée, car le champ a été rendu propre. La gendarmerie fait en revanche état de plusieurs interpellations, notamment pour conduites sous l'emprise de stupéfiants ou de l'alcool. Par ailleurs, quatre véhicules ont été mis en fourrière, deux personnes arrêtées pour conduite sans permis.

La préfecture de Seine-et-Marne n'a pas pris d'arrêté pour interdire ce type d'événements, contrairement à celles de l'Yonne et de la Nièvre. Le week-end dernier, près de 5000 personnes s'étaient installées à Saint-Parize-le-Châtel, dans le sud de la Nièvre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess