Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Seine-Saint-Denis : quatre hommes jugés pour avoir brûlé vif deux serveuses à Aubervilliers

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Quatre hommes sont jugés à partir de ce mardi 18 février devant la cour d'assises des mineurs de Seine-Saint-Denis après l'incendie d'un restaurant roumain à Aubervilliers en juin 2017. Deux serveuses avaient été gravement brûlées. L'une d'entre elles est décédée quelques semaines plus tard.

Tribunal judiciaire de Bobigny. Photo d'illustration
Tribunal judiciaire de Bobigny. Photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

Le 11 juin 2017, deux serveuses du Transilvania, un restaurant roumain d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) ont été brûlées vives. L'une d'entre elles est morte après plusieurs semaines passées dans le coma. À partir de ce mardi, quatre hommes sont jugés pour "assassinat" et "complicité de meurtre en bande organisée" devant la cour d'assises des mineurs de Seine-Saint-Denis.

Expédition punitive

Deux des accusés étaient mineurs au moment des faits, ils avaient 16 et 17 ans, alors que le commanditaire présumé avait lui 26 ans. Quelques jours avant l'incendie criminel, la patronne des lieux, lui aurait reproché d'être trop proche de ses serveuses et lui aurait demandé de garder ses distances. Une remarque que le jeune homme n'aurait pas apprécié.

Ce dimanche soir de juin, trois hommes cagoulés débarquent dans le restaurant et aspergent les lieux d'essence. Une dizaine de clients et d'employés se retrouvent piégés par les flammes et auraient pu y perdre la vie si un voisin n'avaient pas brisé la grille de la porte derrière eux. Tout le monde a pu être évacué mais trois personnes sont brûlées. Le mari de la cuisinière et deux serveuses.

Le principal accusé nie les faits

Doïna, l'une des serveuses, âgée de 21 ans, est plongée dans le coma, mais elle succombe à ses blessures deux mois plus tard. Alors que sa collègue, Lydia, 19 ans à l'époque, a survécu mais garde de graves séquelles physiques, sans compter le traumatisme psychologique

Le principal accusé "nie les faits" rappelle son avocat, maître Steeve Ruben. Le jeune homme qui était un habitué du restaurant, affirme ne pas connaître les autres accusés. 

Le verdict est attendu le 13 mars prochain. Dans cette affaire, un cinquième homme a déjà été jugé en juillet dernier et condamné à 11 ans de prison. Il avait 15 ans seulement lors de l'incendie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess