Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Seine-Saint-Denis : situation tendue à Aulnay-sous-Bois autour d'une caméra de vidéosurveillance

Un groupe d'individus a de nouveau tenté de scier un poteau sur lequel est installé une caméra de vidéosurveillance dans la nuit de dimanche à lundi à Aulnay-sous-Bois dans la cité des 3 000 (Seine-Saint-Denis). Samedi la situation avait dégénéré entre la police et des jeunes du quartier.

Un groupe d'individus a tenté de nouveau de scier le poteau d'une caméra de surveillance près de la salle du cap à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).
Un groupe d'individus a tenté de nouveau de scier le poteau d'une caméra de surveillance près de la salle du cap à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). © Maxppp - ARNAUD DUMONTIER

Aulnay-sous-Bois, France

La scène se déroule à proximité de l'endroit où Théo a été grièvement blessé début février, derrière la salle du cap. Vers 1h30 du matin, une dizaine de personnes entoure ce poteau sur lequel est accroché cette caméra de vidéosurveillance, pendant que deux personnes tentent de scier le mat avec une disqueuse. Le groupe prend la fuite à l'arrivée de la police municipale et de la Bac. Décidément cette caméra semble déranger.

Elle a déjà été visée samedi soir. Il était environ 21h lorsque la scène a dégénéré. Une voiture de police a été visée par des tirs de projectile, des renforts sont arrivés et les affrontements ont continué, alors même qu'il y avait un spectacle dans la salle du cap juste a coté. A la sortie, les spectateurs ont été pris dans les gaz lacrymogènes.

Hadama Traoré placé en garde à vue

Le mouvement citoyen "la révolution est en marche" dénonce de son côté de nouvelles bavures. Il assure que son leader Hadama Traoré a été victime de tirs de flashball. Hadama Traoré a été placé en garde a vue dimanche pour incitation à l'émeute et à la rébellion. Dimanche soir dans une vidéo publiée sur internet, il se défendait : "jamais je ne permettrais d'insulter ou de violenter un policier", a-t-il assuré.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu