Faits divers – Justice

Séisme au Népal : plus de 3.200 morts

Par Germain Arrigoni, France Bleu samedi 25 avril 2015 à 15:46 Mis à jour le lundi 27 avril 2015 à 7:18

La tour Dharhara, un bâtiment historique de neuf étages, s'est totalement effondrée à Katmandou, la capitale du Népal
La tour Dharhara, un bâtiment historique de neuf étages, s'est totalement effondrée à Katmandou, la capitale du Népal © Maxppp

Le séisme dévastateur qui a frappé le Népal samedi a fait 3.218 morts dans ce pays, selon un nouveau bilan communiqué lundi par un responsable népalais.

"Le bilan des morts s'élève à 3.218 et plus de 6.500 personnes sont blessées" , a déclaré lundi Rameshwor Dangal, chef du service de gestion des catastrophes au ministère de l'Intérieur népalais.

Environ 90 personnes ont trouvé la mort dans les pays voisins comme en Chine et en Inde. Le séisme de magnitude 7,8 qui a secoué le Népal samedi est le plus meurtrier depuis 80 ans. Il a été suivi de nombreuses répliques et a déclenché plusieurs avalanches sur le mont Everest, où commençait la saison d'alpinisme et où 18 personnes ont été tuées.   

Des humanitaires désemparés

Le bilan est susceptible de s'alourdir encore et les agences humanitaires sur place ont toujours du mal à évaluer l'ampleur des destructions et des besoins, mais ceux-ci semblent considérables.

"L'électricité est coupée. Les systèmes de communication sont encombrés, les hôpitaux bourrés à craquer et ils manquent de place pour accueillir les cadavres" , a déclaré la responsable régionale d'Oxfam, Helen Szoke. Les premières crémations de masse ont été organisées dans un district de Katmandou.

"Les routes ont été endommagées ou bloquées par des coulées de boue. Les communications sont rompues, ce qui nous empêche d'entrer en contact avec les branches locales de la Croix-Rouge et d'obtenir des informations crédibles" , selon un responsable de l'association.

VIDÉO. Les rues de Katmandou dévastées par le séisme.

 

C'est le séisme le plus grave survenu au Népal depuis celui de 1934 qui avait fait plus de 8.500 morts.

L'épicentre du tremblement de terre est la ville touristique de Pokhara, à 77 kilomètres au nord-ouest de Katmandou, où de nombreux bâtiments se sont effondrés. Une réplique de magnitude 6.6 a été ressentie peu après.

VIDÉO. L'avalanche qui a détruit le camp de base sur l'Everest.

 

Des rescapés en situation très précaire

A Katmandou, nombre d'habitants ont été contraints de passer une première nuit dans la rue ou sous des tentes de fortune, malgré le froid. Des centaines d'immeubles ont été rasés et une partie de la ville est privée d'électricité.  

Ailleurs, la Croix-Rouge s'inquiète du sort des villageois des zones rurales isolées proches de la zone de l'épicentre. "Nous anticipons des pertes en vies humaines et des destructions considérables" , a averti Jagan Chapagain, directeur pour l'Asie-Pacifique de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR). 

Six Français blessés

Le président François Hollande a déclaré que la France était prête à "répondre aux demandes de secours et d'assistance" que le Népal pourrait lui adresser. Dans un communiqué publié par l'Elysée, le chef de l'Etat a indiqué que le Quai d'Orsay "a activé le centre de crise pour répondre aux demandes concernant les Français se trouvant dans la zone du séisme" . Un numéro d’urgence a été mis en place : 01.43.17.56.46.

Ce centre de crise a reçu plus de 7.000 appels , a annoncé dimanche le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Six Français sont blessés au Népal selon le Quai d'Orsay cité par France Info.

A LIRE AUSSI

**> Des pompiers humanitaires basés à Saint-Etienne s'envolent au Népal[>  ]( http://www.francebleu.fr/infos/nepal/le-pole-logistique-de-msf-base-merignac-s-apprete-envoyer-du-materiel-au-nepal-2311109) [Le pôle logistique de MSF basé à Mérignac s'apprête à envoyer du matériel au Népal ]( http://www.francebleu.fr/infos/nepal/le-pole-logistique-de-msf-base-merignac-s-apprete-envoyer-du-materiel-au-nepal-2311109) [>   ](http://www.francebleu.fr/international/nepal/tremblement-de-terre%C2%A0-des-etudiants-finisteriens-au-nepal-2311283) Tremblement de terre : des étudiants bretons au Népal **

**  ** > Une association périgourdine aide les victimes du séisme au Népal