Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Séismes au nord de Strasbourg : nouvelle secousse en ce matin de Noël à La Wantzenau

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Un nouveau tremblement de terre a eu lieu ce vendredi 25 décembre au nord de Strasbourg, dans le secteur de La Wantzenau, à proximité du site de géothermie profonde de l'entreprise Fonroche.

Plusieurs tremblements de terre ont eu lieu depuis fin octobre au nord de Strasbourg
Plusieurs tremblements de terre ont eu lieu depuis fin octobre au nord de Strasbourg © Maxppp - PHOTOPQR/L'ALSACE

La terre a tremblé, à nouveau, dans le secteur de La Wantzenau en ce matin du 25 décembre 2020, trois semaines après la forte secousse qui avait réveillé la région. En ce matin de Noël, la secousse survenue à 9h58 était heureusement moins forte : 2,5 sur l'échelle de Richter selon le RéNass, le réseau national de surveillance sismique. Suivi d'une autre petite réplique (1 sur l'échelle de Richter).

L'épicentre du tremblement de terre est identifié à 2 kilomètres de La Wantzenau, à proximité du site de géothermie profonde de l'entreprise Fonroche. "L’événement est lié aux effets de la procédure d’arrêt" en cours depuis 3 semaines, a confirmé la société à la mi-journée. Cette nouvelle secousse est liée "au relâchement progressif de la contrainte sur la roche résultant de la diminution progressive de la circulation de l’eau dans le doublet" précise Fonroche.

Encore une secousse liée aux activités de géothermie ?

L'entreprise Fonroche avait prévenu le 4 décembre dernier que d'autres secousses pourraient avoir lieu, dans la foulée : malgré la procédure d'arrêt enclenchée, "d’autres événements similaires sont possibles dans le court terme jusqu’à la stabilisation" écrivait la direction dans un communiqué. Et ce, durant environ un mois.

Depuis début octobre, une dizaine de secousses ont été ressenties dans quelques communes situées au nord de Strasbourg. Il s'agissait là de tremblements de terre induits, provoqués par des tests chez Fonroche Géothermie. L'entreprise rappelle dans un communiqué que cet épisode s’est produit alors que le test de traçage est toujours suspendu. "Seul un débit de sécurité était maintenu en circulation dans le puits depuis les derniers épisodes sismiques d’octobre et novembre liés aux tests. Suite à cet événement, l’opérateur a immédiatement enclenché la procédure d’arrêt de la circulation de sécurité dans les puits, vers un arrêt total".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess