Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Semaine de la médiation : connaissez-vous le défenseur des droits ?

-
Par , France Bleu Auxerre

C'est la semaine de la médiation. Une discipline qui recouvre différents métiers, différentes fonctions dont celle du "défenseur des droits". A l'échelle locale il est représenté par des délégués, une fonction entièrement bénévoles. L'Yonne en compte trois dont Jean-Luc Chaizy à Auxerre.

Jean-Luc Chaizy est délégué du défenseur des droits depuis 2014 dans l'Yonne. une fonction entièrement bénévole.
Jean-Luc Chaizy est délégué du défenseur des droits depuis 2014 dans l'Yonne. une fonction entièrement bénévole. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

C'est la semaine de la médiation ! Une discipline qui vous vient en aide au quotidien pour régler des conflits, des différends avec un voisin, un proche ou encore avec une administration. Pour vous conseiller, vous épauler il y a par exemple les médiateurs familiaux, les conciliateurs de justice ou encore le défenseur des droits. C'est une institution. A l'échelle nationale c'est le Président de la République qui nomme pour six ans un défenseur des droits. En septembre, Claire Edon a ainsi succédé à Jacques Toubon. A son tour elle va accepter ou renouveler en postes les délégués présents localement, qui sont tous bénévoles. C'est le cas par exemple de Jean-Luc Chaizy qui est l'un des trois délégués dans l'Yonne depuis 2014. 

Relations avec l'administration, discriminations, enfance 

Il joue en quelques sortes les conciliateurs entre les citoyens et l'administration au sens large mais peut aussi intervenir dans un différend avec un employeur ou un propriétaire par exemple. Le défenseur des droits a en effet quatre thématiques qui lui sont assignées :

  • Les relations avec l'administration (CPAM, CAF, mairie, conseil départemental ou régional par exemple)
  • Discriminations
  • Handicap
  • Enfance

Concrètement le défenseur des droits peut intervenir par exemple si un enfant est refusé à la cantine alors que ses parents n'ont pas pu payer celle-ci. Il peut également servir de médiateur si votre facture d'électricité ou d'eau est anormalement élevée, y compris chez un opérateur privé. Vous pouvez également contacter le délégué du défenseur des droits si vous estimez être victime d'une discrimination " Par exemple vous me dîtes je suis handicapé et on me refuse un emploi, c'est le cas typique de discriminations pour lesquelles nous pouvons être saisis" explique ainsi Jean-Luc Chaizy. Le délégué icaunais au défenseur des droits précise qu'en revanche pour un litige, par exemple, de voisinage il faut s'adresser à un conciliateur de justice. 

Des exemples de situations sur lesquelles peut se pencher le délégué du défenseur des droits.

Plus de 500 dossiers traités en 2019 dans l'Yonne 

Il y a désormais trois délégués du défenseur des droits dans l'Yonne : à Avallon, à Auxerre et à Sens. Il y a toutefois une condition pour saisir le délégué du défenseur des droits : il faut auparavant avoir déjà porté réclamation devant l'administration où la personne concernée par le litige. En 2019 dans l'Yonne Jean-Luc Chaizy et les deux autres délégués du département ont traité 526 affaires. Dans 73% des cas, la solution a été apportée, un chiffre qui monte même à 90% au niveau national. Une activité en constante augmentation constate Jean-Luc Chaizy qui est délégué depuis 2014.

Dans l'Yonne, le nombre de dossier est en constante augmentation.

Sa volonté est avant tout d'aider les autres, de mettre ses connaissances au service de tout un chacun car comme tout délégué du défenseur des droits il n'est pas rémunéré. C'est une activité entièrement bénévole.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess