Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Sept plaintes pour harcèlement à la mairie de Mandeure

mardi 22 décembre 2015 à 6:32 Par Faustine Mauerhan et Jérémie Pignard, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu

Que se passe-t-il dans la petite commune de Mandeure, en plein pays de Montbéliard ? Depuis l’installation de la nouvelle équipe municipale l’année dernière, le climat se détériore. A tel point que sept agents municipaux ont porté plainte pour harcèlement.

L'ambiance se dégrade à la mairie de Mandeure.
L'ambiance se dégrade à la mairie de Mandeure. © Maxppp

Une enquête est en cours et un audit interne à la mairie aussi. L’ambiance est très mauvaise à la ville de Mandeure. En cause d’après les syndicats : des pressions, du flicage, et des mises à l’écart par l’équipe du nouveau maire élu l’année dernière. L’ambiance de travail serait même tellement anxiogène que sept agents municipaux ont déposé des plaintes pour harcèlement auprès de la gendarmerie.

"On reçoit des menaces de sanctions"

Nathalie Courvoisier, la secrétaire de la section CFDT à la mairie, travaille ici depuis vingt ans et souffre elle-même beaucoup de ce climat. "On reçoit des notes de services très dures, des menaces claires de sanctions et une mise en cause perpétuelles des agents, raconte le déléguée syndicale. Il faut vraiment qu’on arrive à réinstaller un vrai dialogue." Même l’actuelle directrice du CCAS a porté plainte pour harcèlement.

"On n'est pas là pour jouer aux dominos" répond le maire

Pourtant, le maire minimise les problèmes à Mandeure. "On n’a jamais rabaissé les gens, jamais mis personne au placard, il ne faut pas exagérer, précise Jean-Pierre Hocquet. On travaille seulement autrement. Et on n’est pas là pour jouer aux dominos." Mais le maire se dit prêt à s’expliquer avec ses agents municipaux, et notamment sur la rumeur de suppression du service voirie. Une hypothèse bien présente dans l’audit interne dont les résultats seront présentés dans le courant du premier trimestre 2016.